Quand le vent de la génétique et de la biologie moléculaire souffle sur les truffes : «De mon temps, pour chercher les truffes, il y avait les cochons, les chiens et les
mouches…». En collaboration avec l’Inra, de jeunes chercheurs de la région de Montpellier pourraient bien révolutionner ces méthodes ancestrales. Ils sont en effet en train de mettre au point un test de détection des truffes utilisant des techniques pointues d’analyse ADN et d’hybridation moléculaire (polymerase chain reaction ou PCR)…  (nutrinews)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s