• Apnées du sommeil, mauvaise hygiène de vie (abus d’exitants -tabac, alcool) dîners trop copieux, stress, dépression, manque ou excès d’activités physiques, prise de médicament excitants (cortisone, bêta bloquants…), environnement inadapté au repos (chambre bruyante, trop lumineuse, surchauffée, literie usagée…) du petit ennui passager aux difficultés chroniques,les causes de l’insomnie sont multiples. En France, plus de 70 % des français dont 10% des adultes se plaignent d’insomnie (difficultés d’endormissement, éveils nocturnes, réveil précoce le matin…). L’impact sur l’environnement, sur la vie personnelle et professionnelle de l’insomniaque sont notables. Le recours aux somnifères doit se faire dans le cadre d’un suivi médical et jamais au long court, il faut bannir l’automédication !
  • Selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, l’insomnie chronique est associée, non pas à une perte de sommeil, mais à une excitation excessive et continuelle du système nerveux central. Un tel dérèglement peut induire non seulement l’anxiété chronique et la dépression, mais aussi l’hypertension artérielle, l’obésité et même l’ostéoporose. Les chercheurs suggèrent donc que les médecins traitent leurs patients insomniaques de façon à diminuer leur niveau d’excitation physique et émotionnelle (à l’aide d’antidépresseurs, par exemple) plutôt que seulement en améliorant leur sommeil.

Si vous avez des problèmes d’insomnie racontez-nous vos astuces, vos trucs pour retrouver le sommeil.

Selon l’Agence France-Presse – Washington : « Le psoriasis accroîtrait nettement les risques de crise cardiaque chez les sujets les plus jeunes, selon une étude publiée mardi aux États-Unis. Ces chercheurs ont analysé le dossier médical de plus de 680 000 Britanniques âgés de 20 à 90 ans souffrant de cet eczéma à différents degrés de sévérité. À titre d’exemple une personne de 30 ans ayant un psoriasis modéré voit son risque d’attaque cardiaque augmenter de 29 % comparativement à un sujet du même âge n’ayant pas cette affection cutanée. S’il souffre d’une forme aiguë de psoriasis, ses risques cardiaques sont multipliés par quatre, selon ces chercheurs dont les travaux sont publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) .
Lire la suite

Selon le journal en ligne laterre.ca, des peptides bioactifs extraits de protéines laitières s’avèrent efficaces dans la lutte contre le psoriasis. « Un supplément alimentaire, fabriqué à partir d’extraits de protéines laitières, aiderait à soulager les symptômes du psoriasis, selon une nouvelle étude clinique. Il contient une combinaison particulière de peptides bioactifs provenant d’une source naturelle de protéines laitières. Les protéines extraites du lait contiennent divers facteurs de croissance, dont TGF-beta qui peut favoriser l’équilibre de la réponse immunitaire inflammatoire de la peau, aidant ainsi à soulager la douleur et l’inconfort des symptômes du psoriasis », selon la porte-parole de Prima Santé.
Une société québécoise, Advitech, est derrière cette découverte. Elle a breveté une technologie pour extraire des facteurs de croissance et de peptides bioactifs de protéines de lait. Le supplément en question, le Dermylex, est distribué par les Laboratoires Jamieson. Une bonne nouvelle pour tous les patients atteints de psoriasis comme Jacques Chirac, le président de la République française qui, facilitera peut-être la commercialisation en France de ce supplément bioactifs.