Canada « Alerte au Botulisme dans le jus de carotte »

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a lancé un avis à la population pour qu’elle ne consomme plus de jus de carotte de marque Bolthouse Farms, Earthbound Farm et le Choix du président biologique. Aux Etats-Unis, quatre cas de botulisme ont déjà été signalés, peut-on lire dans le communiqué. La présence de la toxine du botulisme a été détectée dans le jus de carotte qui restait dans les bouteilles. Le botulisme se manifeste par des nausées, des vomissements, des étourdissements, une vision double, la paralysie et peut même entraîner la mort dans le pire des cas.

Par ailleurs, Les deux Torontois qui ont été malades en début de semaine après avoir bu du jus de carotte ont bel et bien été contaminés par des toxines de botulisme. Le produit qu’ils avaient consommé a été analysé et des experts ont pu identifier les toxines présentes dans le jus. Les produits visés, soit le Bolthouse Farms 100 pour cent carottes jus vendu en bouteilles de 1 litre et de 450 ml, le Earthbound Farm Organic Carrot Juice vendu en bouteilles de 1 litre et de 450 ml et le choix du Président biologique jus de carotte pur 100 pour cent vendu en bouteilles de 1 litre et de 450 ml, sont tous fabriqués par la compagnie californienne Bolthouse Farms. La date de péremption de ce jus est le 11 novembre. Ces produits ont été retirés des rayons des supermarchés canadiens. L’ACIA précise que les aliments contaminés par le Clostridium botulinum ne présentent pas nécessairement d’altération visible à l’oeil nu ni d’odeur suspecte. Elle rappelle aux épiceries du pays de retirer ces produits des tablettes.

Le botulisme est une neuro-intoxication due à une puissante neurotoxine bactérienne produite par différentes espèces de Clostridium, les plus connus appartenant au groupe des Clostridium botulinum.

La forme la plus fréquente est le botulisme d’origine alimentaire qui est une intoxication résultant de l’ingestion d’un aliment contenant de la toxine botulique préformée. En France, les aliments les plus fréquemment mis en cause dans les foyers de botulisme observés sont des salaisons, charcuteries et conserves de fabrication familiales. Plus rarement la contamination peut survenir à partir d’une blessure cutanée souillée par la bactérie. La toxine ne passe pas au travers d’une peau intacte.

Les symptômes apparaissent quelques heures après l’absorption de la toxine. Une contamination massive peut être à l’origine d’un arrêt cardiorespiratoire brutal sans prodrome (c’est-à-dire sans signe annonciateur). Classiquement, le botulisme est caractérisé par des troubles visuels (troubles de l’accommodation, mydriase, presbytie aiguë, ptosis) et un tableau de paralysie descendante bilatérale et symétrique sans fièvre.

La maladie est rare en France (une vingtaine de cas chaque année) et n’est pas contagieuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s