Un petit garçon de 5 ans est le 40e victime des suites de la grippe aviaire en Indonésie. L’enfant était soigné depuis une semaine dans un hôpital de Java Est. « Selon certaines informations, il avait été en contact avec des poulets morts » précise Hariyadi Wibisono, un haut responsable du ministère de la Santé. « Les résultats des tests ont été confirmés positifs par le laboratoire affilié à l’OMS à Hong Kong ».
L’OMS confirme que depuis 2006, plus de la moitié des morts de la grippe aviaire dans le monde sont indonésiens. Si le Vietnam a enregistré 42 cas, ce dernier a réussi a enrayer la propagation du virus. Aucun décès n’y a été constaté cette année. En outre, l’Indonésie est le premier pays où a été confirmé la passation du virus d’homme à homme. L’OMS a annoncé, le 23 juin dernier, la transmission du virus d’une indonésienne à plusieurs membres de sa famille. L’Organisation avait estimé que « le virus n’avait pas muté de façon significative ni dangereuse bien qu’une telle mutation n’ait jamais encore été constatée ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s