Grippe porcine, Maladies infectieuses, Vaccination

Trente français porteurs du virus de la grippe A sont en morts en métropole depuis le début de l’épidémie, si l’on ajoute les 27 décès dans les territoires d’Outre-mer, la France totalise 47 victimes du H1N1. Une jeune femme de 32 ans, souffrant de pathologies cardiaques et hospitalisée à la suite de son accouchement, a succombé, hier vendredi, au virus à la maternité de Toulouse. Ce drame survient la veille du lancement de la campagne de vaccination auprès de la population. C’est ce samedi que les premiers bons de vaccination contre la grippe A arrivent dans les boîtes aux lettres des métropolitains. Tous les assurés sociaux recevront par courrier un bon à leur nom, les invitant à se présenter dans le centre de vaccination le plus proche. La vaccination est gratuite, mais pas obligatoire.

Vaccination

Les autorités brésiliennes ont étendu la zone de recommandation de la vaccination antiamarile aux communes où des singes morts de la fièvre jaune ont été trouvés le 2 décembre dernier. Ces cas interviennent un mois tout juste après la découverte de ce virus chez un singe trouvé mort dans la commune de Tiradentes do Sul, à l’ouest de l’Etat de Rio Grande do Sul, à l’extrême sud du pays.
Lire la suite

Pédiatrie, Vaccination

La méningite à pneumocoque, une terrible maladie qui arrache le souffle de vie aux bébés, brisant le cœur des parents ! Ce n’est pas toujours une fatalité, un vaccin préventif existe pour se prémunir de certaines souches de cette maladie bactérienne. Certaines, pas toutes, mais ça vaut le coup d’essayer, de vacciner, de protéger bébé ! En France, on enregistre entre 600 et 700 nouveaux cas d’infections à méningocoques par an, avec un risque de mortalité plus élevé chez les enfants et les adolescents de moins de vingt ans.

Le papa de la petite Marylou qui nous a quittés le 18 février dernier suite à une méningite à pneumocoque vient de nous contacter à nouveau. Au lendemain du drame qui a frappé sa famille, Fabrice avait créé un blog sur le net pour sensibiliser les parents à cette vaccination, pour expliquer et raconter. « Depuis, je me suis mis en relation avec le papa de la petite Agathe qui est partie dans les mêmes circonstances. Aujourd’hui nous avons créé l’association-marylou et ouvert un site www.association-marylou.com pour justement faire un travail de fond sur la prévention des maladies infectieuses invasives comme la méningite à pneumocoque et aussi privilégier le dialogue entre médecin et parents lorsqu’il s’agit des vaccins seulement recommander. Nous avons rencontré le professeur Daniel Floret directeur technique national de la vaccination en France ces jours-ci en Avignon lors d’un colloque. Bref, nous travaillons actuellement à l’édition d’affiches et de plaquettes pour être distribués dans les maternités, les cabinets pédiatriques, gynécologique, les PMI et surtout être affichée ce qui n’est pas en majorité le cas. Nous sommes référencés par le CoDES 84.

D’autres parents  désespérés face à cette cruauté ultime de la vie qu’est la mort d’un enfant ont créé des sites internet pour prévenir, alerter et informer sur cette maladie et surtout, surtout sur l’existence d’un vaccin préventif 

A consulter : http://www.meningite.info/

A connaître : http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/

A lire : http://www.associationpetitange.com/

Maladies infectieuses, Pédiatrie, Vaccination

Les affections à méningocoques peuvent être atypiques, semblables aux symptômes de la grippe. Le véritable signe clinique d’un début de méningite à méningocoques est généralement une très forte fièvre et de violentes céphalées dont l’intensité croissante devient vite insupportable. Autres manifestations fréquentes : la raideur de la nuque qui apparaît à un stade ultérieur tout comme les nombreuses petites taches violacées signalant des hémorragies au niveau des vaisseaux capillaires et indiquant une septicémie à méningocoques (méningococcémie). Environ 75% de tous les patients ayant contracté une infection à méningocoques présentent des manifestations cutanées telles que de petites excroissances violacées, des exanthèmes ou des hémorragies. Le malade est sujet à une forte agitation, ce phénomène pouvant entraîner des troubles du sommeil. Ces signes passent souvent inaperçus. Les patients sont en état de somnolence, sujet à des vomissements et vont parfois jusqu’à perdre connaissance.

Sources : http://www.meningite.info/index.html

Pédiatrie, Vaccination

Nous avons à plusieurs reprises sur ce blog évoqué le drame de la méningite foudroyante qui arrache la vie aux nouveau-nés ! Des parents désespérés ont témoigné à lire notre article « Putain de vaccin! ». Cette semaine, l’un d’eux, Fabrice a laissé un commentaire sur parlonssante.com il parlait de la création d’un blog baptisé « Pour Marylou », créer un groupe de paroles, se rassembler, mais aussi prévenir, alerter, informer les jeunes parents sur la dangerosité de cette pathologie sournoise qui commence comme une mauvaise grippe, raideur de nuque, fièvre, constipation, somnolence, confusion et se termine aux Urgences !!!!Il existe des vaccins, renseignez-vous ! Exigez le malgré vos pédiatres qui parfois hésitent ! Tout va très vite dans cette pathologie sournoise car la fièvre peu baissée d’un coup, puis remonter !!!!

Vaccination

Un paquet de #Pampers acheté = Un vaccin pour #Unicef !

L’opération s’appelle 1 paquet = 1 vaccin. Elle consiste à financer l’achat de vaccins antitétaniques pour les populations à risques dans des pays en voie de développement.

unicef_1_1280×1024.jpg

Pour chaque paquet de produits Pampers ou Kandoo portant le logo de L’Unicef acheté, Pampers reversera à l’Unicef 0,037 euros destiné à l’achat d’un vaccin antitétanique pour une femme enceinte dans un pays en voie de développement. Deux vaccins contre le tétanos administrés lors de la grossesse protégeront la maman et le bébé contre le tétanos pendant six mois après la naissance. Sur le site de l’opération découvrez le voyage de votre don jusqu’au vaccin en vidéo !

unicef_4_1280×10241.jpg

L’Unicef intervient sur le terrain dans 155 pays à travers des programmes de développement à long terme et de l’aide d’urgence pour les enfants. L’Unicef est le premier fournisseur mondial de vaccins pour les pays pauvres. Les immunisations de routine (contre six maladies évitables par les vaccins) ont sauvé plus de 20 millions de vies au cours des vingt dernières années. L’Unicef veille à ce que les enfants aient accès à de l’eau propre et sans risque pour la santé.

Pour faire un don à l’Unicef, cliquez ici.

Pédiatrie, Vaccination

Varicelle : attention aux femmes enceintes !

Maladie infectieuse contagieuse et se développant partout à la fois, survenant essentiellement au printemps et en hiver. La varicelle est due à un virus appartenant à la famille des herpès virus, le virus-varicelle zona (ou V.Z). Habituellement très bénigne, la varicelle survient le plus souvent dans l’enfance entre 2 et 10 ans. Quand elle survient chez l’adulte, elle est non seulement plus rare mais aussi plus sévère. L’incidence nationale hebdomadaire de la varicelle a été le mois dernier en France de 39 cas pour 100 000 habitants, au-dessus du seuil épidémique (32 cas pour 100 000 habitants) avec des foyers régionaux d’activité intense en régions Corse (51 cas pour 100 000 habitants) et PACA (51), et d’activité modérée en Bretagne (46), Franche-Comté (40), Languedoc-Roussillon (39), Champagne-Ardenne (33) et Pays de la Loire (31).
Lire la suite « Varicelle : attention aux femmes enceintes ! »

Pédiatrie, Vaccination

Vaccination infantile

L’assurance maladie lance une campagne de sensibilisation à la vaccination associée contre la rougeole, les oreillons et la rubéole pour les enfants dès 1 an. « Cette vaccination assure une protection efficace contre ces trois maladies virales potentiellement très dangereuses pour vos enfants. Dès son 12e mois, faites pratiquer cette vaccination. Le vaccin est gratuit pour les enfants de 1 à 13 ans inclus et est disponible dans les officines. Renseignez-vous sans attendre auprès de votre médecin traitant ou du pédiatre de votre enfant ».

Pédiatrie, Vaccination

Le virus de la polio paralyse toujours

Le virus de la poliomyélite responsable de paralysies a disparu de nombreux pays dont la France grâce à la vaccination obligatoire des enfants. La maladie reste endémique dans quatre états du globe : le Pakistan, l’Inde, l’Egypte et le Nigéria.Il ne peut y avoir d’éradication de ce virus sans une mobilisation politique forte. Depuis 1988, 5 milliards de dollars ont été mobilisés pour des campagnes de vaccination antipolio dans le monde.

Maladies infectieuses, Vaccination

Le vaccin contre la grippe est disponible

8 millions de Français peuvent en disposer gratuitement

« Le vaccin antigrippal est disponible en pharmacie depuis ce matin, 22 septembre. A condition d’être administré suffisamment tôt – il lui faut 10 jours avant d’être efficace – il reste le premier traitement contre la maladie. La vaccination est efficace pendant un an, d’où l’importance de la renouveler chaque année. Lire la suite « Le vaccin contre la grippe est disponible »