Coronavirus – L’épidémie gagne du terrain… et bouleverse le quotidien des Français

Ce vendredi 13 mars 2020, 8h30, les écoliers français ont pris le chemin de l’école partagé entre enthousiasme de « grandes vacances » imprévues et regrets d’être privés de copains pendant de longues semaines. Un huis clos forcé à la maison, avec des devoirs et des parents stressés ! Cette décision inédite en France concerne tous les établissements scolaires de l’Hexagone, les collèges, les lycées, les universités et les crèches. Ces mesures exceptionnelles ont été énoncées ce jeudi 12 mars 2020 peu après 20h par le Président de la République, Emmanuel Macron. Un coup de semonce pour de nombreuses familles qui vont devoir « jongler » entre travail, transports et école… à la maison. On s’organise entre conjoints, entre membres de la famille. On évite de confier les plus jeunes aux aînés, les grands-parents sont vulnérables face à ce virus qui n’a de drôle que son nom.

20200313_082555

Le Président a annoncé des mesures pour faciliter le télétravail, mais aussi permettre aux parents de s’arrêter de travailler sans perte financière, sans sanction professionnelle.
A lire le sujet de nos confrères de France Info ici.

Dès lundi 16 mars, les enseignants seront mobilisés dans les établissements scolaires afin d’accueillir les enfants des personnels médicaux qui devront être accueillis pour permettre à ces précieux ouvriers de notre système de soin de se rendre à leur travail.

Dans les mairies, les départements, les écoles, les entreprises… c’était l’effervescence aujourd’hui. Les lieux d’accueil  du public ferment les uns après les autres. Les événements festifs, sportifs culturels, mais aussi les foires commerciales sont annulés. Les Conservatoires de musique et de danse, les dojos, les foyers de jeunes et de seniors aussi.

Dès ce lundi 16 mars, la France va tourner au ralenti, mais pour combien de temps ? Impossible à dire. Jusqu’à l’été ? Certains le pensent. En attendant, le stade 3 qui ne tardera pas à être annoncé, c’est la foire d’empoigne dans les rayons des supermarchés qui se vident à la vitesse de la lumière. Les drives remplissent les caisses. On stocke de façon compulsive, des pulsions incontrôlables, on stocke tout ce que l’on peut, papier toilette, conserves, pâtes, briques de lait. La peur est irrationnelle, elle enfle et entame même le moral des plus optimistes… qui regrettent déjà de ne pas avoir fait le plein de courses ! Oui, la mortalité de ce virus est beaucoup plus élevée que pour la grippe, beaucoup… De 22% chez les plus âgés de 80 ans. Les médecins reconnaissent que l’épidémie est plus grave que prévue. Peu rassurant dans ce contexte anxiogène.

89351587_2892592934131681_85538353918771200_o

Au niveau mondial, le nombre de cas dépasse les 134 000. 5000 patients en sont mort. En France, on dénombre 3661 malades et 79 décès. L’Italie est le 2e pays le plus touché au monde après la Chine, 17.660 cas, dont 1.328 en soins intensifs et 1266 morts. L’OMS a annoncé que l’Europe était « le nouvel épicentre de l’épidémie ».

C’est dans ce contexte incroyable que le 1er tour des élections municipales va se dérouler ce dimanche 15 mars. Des milliers d’électeurs, inquiets, gel hydro-alcoolique en poche, le nez dans une écharpe, vont se présenter dans les bureaux de vote, se saluer d’un mouvement de tête, scruter l’isoloir, s’y engouffrer, montrer du bout des doigts sa carte d’identité à un assesseur tout aussi inquiet. Puis sortir très vite pour retourner à la maison, suivre les résultats devant sa télévision.

Quel sera le taux de participation ? Quelle sera la légitimé de ces listes d’élus dans un tel contexte ? Y aura-t-il un 2e tour ? Une chose est sûre, elles feront dates, elles ne ressembleront à aucune autre.

Cl. Chunlaud

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s