Communiqué de l’association Vision du monde – « A quand un joyeux anniversaire pour les droits de l’enfant ? 21 ans après la signature de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, les progrès en matière de santé restent tragiquement insuffisants.

Il y a 21 ans, 190 Pays sur 192 ratifiaient la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE). On peut y lire dans son article 24 : « Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux et de rééducation. Ils s’efforcent de garantir qu’aucun enfant ne sera privé du droit d’avoir accès à ces services. ».

Vision du Monde tient à souligner en ce jour anniversaire que les progrès réalisés en matière de santé et d’accès aux soins pourraient, s’ils étaient mis en oeuvre, sauver 6 millions d’enfants chaque année. En effet, près de 9 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, soit plus de 1000 enfants par heure. 99% de cette mortalité intervient dans les pays en voie
de développement. Cette très forte mortalité est en partie due aux grandes pandémies : VIH-Sida, tuberculose et paludisme. Mais ce sont surtout les maladies chroniques (la pneumonie est la première cause de décès des moins de cinq ans) qui entravent le
développement de certains pays. Or 85% des décès dus à la pneumonie pourraient être évités par un diagnostic précoce, un traitement antibiotique et le lavage des mains au savon. Bien que de grands progrès aient été réalisés, notamment grâce au Objectifs du Millénaire pour le Développement, beaucoup d’enfants dans le monde voient encore leurs droits bafoués, et souffrent de la pauvreté, de mauvais traitements, de maladies qui
peuvent être évitées, d’un accès inégal à l’éducation, et de trafics.

En signant la CIDE, les responsables des pays s’engagent à adopter des lois qui protègent les intérêts des enfants, et de modifier celles qui nuisent à leur développement. Mais
comment faire pour que ces engagements ne restent pas des vœux pieux ?

L’une des réponses est de mettre la pression sur nos dirigeants pour leur rappeler que l’on n’engage pas la responsabilité de la France à la légère, et que tout manquement aux promesses effectuées ne passera pas inaperçu. Le 21ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant est l’occasion de rappeler :
– Que les pays riches doivent tenir leurs promesses concernant l’aide à la santé,
– Que les pays en développement doivent attribuer des fonds spécifiques au
financement de systèmes de santé efficaces et accessibles à tous.
– Que Vision du Monde à lancer une pétition mondiale pour le rappeler aux dirigeants, et que vous pouvez la signer en ligne à cette adresse : http://santeenfants.org  »

Pour aller plus loin :
Le site de la campagne
L’étude de la campagne « Santé, les enfants d’abord ! » :

Vision du Monde (World Vision France) +33 (0)6 14 59 94 80,
e.lavarde@visiondumonde.fr
1ère ONG de parrainage d’enfants au monde, Vision du Monde (World Vision) est une organisation de solidarité internationale qui aide chaque année plus de 100 millions de personnes à
lutter contre la pauvreté dans 98 pays.
www.visiondumonde.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s