L’ail, un alicament ?

bulbe-et-gousse
C’est en tout cas ce que plaident les producteurs d’ail. Lors d’une grande campagne de communication les vertus médicinales de cette gironde gousse sont mises en avant. On parle d’un alicament « naturel riche en composés soufrés loin des inventions de l’industrie agroalimentaire », l’ail est une « source de nombreux nutriments et véritable ingrédient santé » assurent les producteurs.

Riche en vitamines C, en magnésium, en calcium, en potassium et en oligo-éléments, la petite gousse blanche est pleine de ressources. Anti-oxydant, anti-coagulant, anti-cancérigène… Reconnu pour la bonne santé des cheveux, des dents, des ligaments, l’ail est également largement mis en avant en tant qu’allié des artères et du cœur ». Il serait, de surcroît, un anti-infectieux précieux pour lutter contre les rhumes de l’hiver ! Accessoirement, il repousse les vampires et… les amoureux si on en abuse… Alors l’ail remboursé par la sécu ? Pas encore, mais surfant sur la mode « bio » et le « fait maison », l’association nationale interprofessionnelle des producteurs d’ail misent beaucoup sur cette campagne d’information grand public et livre en plus de cet argumentaire aux consommateurs des idées recettes et un grand jeu concours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s