« L’épidémie d’obésité chez les jeunes enfants est beaucoup plus grave chez les jeunes enfants les plus grands qui connaissent le rythme de croissance le plus rapide, selon une nouvelle recherche publiée aujourd’hui (1er août 2006) dans The International Journal of Obesity. Des chercheurs à la University of Manchester soutiennent que les enfants qui grandissent plus vite pourraient être particulièrement vulnérables aux effets engraissants de notre culture obésogénique, qui fait en sorte que l’espèce humaine engraisse.

Voici les propos du chercheur principal, le Dr Iain Buchan, directeur et chargé d’enseignement en informatique appliquée à la santé publique du Northwest Institute for Bio-Health Informatics à Manchester : « Notre étude démontre que la population du Royaume-Uni doit modifier ses habitudes en matière d’alimentation et d’exercice. Plus les enfants mangent, plus ils manifestent les effets de ce que nous leur offrons, c’est-à-dire beaucoup trop d’aliments malsains et franchement pas assez de possibilités de faire de l’exercice. » « L’augmentation la plus importante de l’indice de masse corporelle (IMC) observée dans notre étude s’est produite chez les enfants les plus grands, tandis que l’IMC des enfants les moins grands n’a guère changé. La grande taille joue donc un rôle important dans l’obésité des enfants. Cela montre que l’embonpoint chez les jeunes enfants est lié à la croissance et à l’appétit, les enfants qui grandissent le plus vite et qui ont le plus faim étant plus exposés à la culture obésogénique.  »

Sources SanteOntario.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s