720-2046_img.JPG

L’hygiène est au coeur de la dernière infection nosocomiale qui a sévi dans les hopitaux de la région Nord au cours du premier semestre de 2006. 14 patients hospitalisés à l’hôpital ou dans des cliniques du Pas de Calais (Valenciennes et Lens pour 60% des cas) sont mortes des suites de la contraction d’une infection liée à un bacille du nom de Clostridium, première cause de diarrhées infectieuses nosocomiales chez l’adulte. La contamination par Clostridium difficile a lieu par voie féco-orale et sa transmission de personne à personne s’effectue directement par manuportage ou à partir d’un environnement contaminé. Les infections diagnostiquées à l’hôpital sont acquises lors de l’hospitalisation dans plus de 70 % des cas. Elles surviennent volontiers sous forme d’épidémies, notamment dans les services de réanimation, de maladies infectieuses, d’hématologie et de gériatrie. Lire la suite

Publicités