Un gène responsable d’une nouvelle forme de diabète du nouveau-né et de l’adulte Des chercheurs viennent de mettre en évidence de nouvelles mutations responsables du diabète néonatal et d’une nouvelle forme de diabète de type 2 chez l’adulte. Elles touchent le gène du récepteur aux sulfamides, des molécules augmentant la sécrétion de l’insuline. Ces découvertes permettent de mieux diagnostiquer la maladie, et ouvrent de nouvelles perspectives de traitement. Elles sont le fruit d’une collaboration entre les équipes dirigées par Philippe Froguel (CNRS, Université Lille 2, Institut Pasteur, Imperial College de Londres) et Michel Polak (Inserm, Hôpital Necker Enfants Malades, Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP)) en association avec le Baylor College of Medicine (Houston, Etats Unis), et sont publiées dans The New England Journal of Medicine du 03/08/2006.

Publicités

La semaine dernière je vous proposais un « testé pour vous le programme « minceur » de la marque Diet.npc, voici le second volet de ce sujet. L’idée était de tester le « pack attack trois jours pour corriger les écarts alimentaires, pour éliminer les petits excès de poids ». Prix de la boîte : 25 euros en métropole (50 euros environ en Polynésie française).

Premier jour, objectif 5 kg, objectif raisonnable 3 kg

Lire la suite