sidaction

Les 31 mars, 1er et 2 avril 2006, le SIDACTION 2006 s’invite sur les chaînes de télévision, sur les ondes et dans les journaux. Un nouvel appel aux dons pour un fléau qui n’a de cesse de faire de nouvelles victimes à travers le monde. La médiatisation des thérapies a rassuré certains, du coup la tendance est à la prise de risque. On ne sort plus couvert !!! Erreur. Le sida est pourtant toujours là.
Et les malades sont en déréliction souvent destructrice.

Le Sidaction 2006 se déroulera selon cinq principes : Le 110, numéro destiné à faire des promesses de dons, sera affiché de façon quasi permanente à l’antenne. Sur le terrain, des animations destinées à informer le public sur les risques du sida et à collecter des fonds seront organisées dans plus de 100 villes. L’ensemble des fonds nets collectés permettra à l’association Sidaction de développer des programmes de lutte contre le sida, 50 % des fonds étant consacrés à la recherche et 50 % à la prévention et à l’aide aux malades.

Le SIDACTION 2006 intervient dans un contexte où l’épidémie est en forte augmentation. Dans le monde, en 2005, 4,3 millions de personnes ont été infectées par le virus du sida. En France, alors que la progression de l’épidémie semblait s’être ralentie, les données épidémiologiques délivrées par l’Institut national de veille sanitaire (InVS) à la fin de l’année 2005 font apparaître au moins 7 000 nouveaux diagnostics VIH en 2004 (contre 6 000 annoncés fin 2004).

Le SIDACTION 2005 a recueilli 4,2 millions d’euros provenant de 92 000 donateurs et a permis d’agir sur tous ces fronts tout au long de l’année. »

Lire la suite de cet article sur le site Futura-Sciences.

Publicités

3 réflexions au sujet de «  »

  1. le sida est une maladie tres difficile a definir et nous devons nous donner les moyens de le combattre .ceci etant je voudrais saluer toute action allant contre la fin de cette vilaine maladie .si vous pouvez le faire bravo a vous et n oubliez pas les pays du sud .dans les pays de guerre le sida se propage tres rapidement et si nous ne faisons pas attention nous pouvons etre contaminer sans le savoir .le test est sans doute primordial et nous devons aussi corriger nos behavours.les chefs d etat doivent aussi s impliquer dans cette lutte car le sida a assez fait de victimes dans les pays du tiers monde

    J'aime

  2. Bonjour à tous
    Je fais partie d’une équipe compagnon. Avec mon équipe nous partons un mois au Bénin où nous allons faire de la prévention contre le sida. Nous sommes en partenariat avec l’ONG jeunesse et ambition, cependant nous récoltons des préservatifs, affiches, docs, Vhs explicative…
    Merci de nous aider même pour avoir d’autres adresses ou numéros de telephone succeptibles de nous aider

    ENSEMBLE TUONS LE SIDA!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s