« Le geste anti-cancer de demain ? Ouvrir votre armoire à pharmacie et en sortir un médicament anti-douleur. Ce rêve pourrait devenir réalité grâce aux travaux du Dr Robert Brueggemeier du Collège de pharmacie de l’université de l’état de l’Ohio. Avec son équipe il a montré que le nimésulide, un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), pourrait bloquer la prolifération des cellules cancéreuses du sein ».

Lire la suite de cet article publié par Le Journal de la Santé sur le site sante du nouvelobs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s