La nouvelle vient de tomber. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) recommande « aux patients ayant été traités par anorexigènes (voir liste ci-jointe) dont l’Isoméride et qui présenteraient des signes pouvant évoquer une l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) essoufflement, malaise à l’effort, douleur dans la poitrine, de consulter leur médecin traitant » !

Cette recommandation intervient presque dix ans après le retrait par l’agence du médicament de la vente de L’Isoméride. Elle intervient à la suite de la publication d’une étude menée par une équipe française sur l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) qui est explicite.

L’étude a porté sur 674 patients atteints d’HTAP et a été menée d’octobre 2002 à octobre 2003 dans 17 centres hospitalo-universitaires français. L’étude montre que, en France, 15 patients par million d’habitants souffrent d’HTAP. Pour 60 % de la population étudiée, une cause possible de la maladie a été identifiée. Dans 9,5 % des cas (64 patients), la prise d’anorexigène (comme l’Isoméride) sur une période de moins de 3 mois à plusieurs années a été retrouvée dans l’historique du patient. Pour ces 64 patients, le délai entre la dernière prise d’anorexigène et la survenue des premiers symptômes d’HTAP allait de 2 ans à plus de 5 ans.

Cette étude est donc un élément supplémentaire pour indiquer que l’HTAP peut se déclarer plus de 5 ans après l’utilisation d’un anorexigène. L’agence du médicament rappelle « que les anorexigènes ont été retirés du marché en septembre 1997 en raison d’un risque pulmonaire et cardiaque avéré, en particulier pour des durées d’utilisation supérieures à 3 mois. Le risque d’HTAP avait été évoqué par une enquête française de pharmacovigilance et confirmé par l’étude IPPHS (International Primary Pulmonary Hypertension Study, New England Journal of Medecine).

Hypertension artérielle pulmonaire : 10 à 20 fois plus de risques chez les patientes qui ont pris de l’Isoméride

L’étude IPPHS a montré que le risque de développer une HTAP était de 10 à 20 fois plus élevé chez les personnes ayant pris des anorexigènes que dans la population générale. L’hypertension artérielle pulmonaire est une maladie rare et grave (moins de 2 nouveaux cas par an et par million d’habitants). Elle est habituellement identifiée à un stade avancé car les symptômes initiaux de la maladie sont communs à des pathologies très diverses.

Dans ce contexte, l’Afssaps recommande « aux patients ayant été traités par anorexigène* et qui présenteraient des signes pouvant évoquer une HTAP (essoufflement, malaise à l’effort, douleur dans la poitrine), de consulter leur médecin traitant ». L’Afssaps et la Direction générale de la santé adresseront, dans les prochains jours, un courrier à l’ensemble des médecins pour leur apporter une information plus détaillée sur les modalités de prise en charge des patients pour lesquels le diagnostic d’HTAP doit être évoqué.

Voici la liste des anorexigènes :
*· dexfenfluramine : ISOMERIDE, Dexfenfluramine Servier, Glypolix,
· fenfluramine : Pondéral, Pondéral Longue action, Fenfluramine Servier, Fenfluramine servier à actio prolongée,
· clobenzorex : Dinintel,
· fenproporex : Ffenproporex,
· méfénorex : Incital,
· amfepramone : Moderatan, Tenuate D’Ospan, Prefamone Chronules, Anorex, Derfon.
Ainsi que toute préparation magistrale (« amaigrissante « ) contenant un ou plusieurs de ces principes actifs.

Publicités

18 réflexions au sujet de «  »

  1. bonjour
    voilà plus de 10 ans que j’ai étais traitée sous isoméride, évidemment j’ai perdu du poids que j’ai très vite repris, mais ma question est autre aujourd’hui.
    j’ai des douleurs à la poitrine depuis presque 1 mois et j’ai mal aux poumons quand je respire mais pas tout le temps, j’en ai parlé a mon médecin mais il m’a dis de ne pas s’inquiéter car je suis jeune(28ans).
    pensez vous que l’hypertension pulmonaire peut se déclencher (si ct çà) après tant d’années?
    merci

    J'aime

  2. Bonjour Alexandra,
    L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) recommande à tous les patients ayant été traités par anorexigènes dont l’Isoméride et qui présenteraient des signes pouvant évoquer une l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) essoufflement, malaise à l’effort, douleur dans la poitrine, de consulter leur médecin traitant ! Vous devez exiger de votre médecin un rendez-vous chez un pneumologue afin de réaliser des tests.

    L’étude menée par l’AFSSAPS a porté sur 674 patients atteints d’HTAP et a été menée d’octobre 2002 à octobre 2003 dans 17 centres hospitalo-universitaires français. Dans près de 10 % des cas, la prise d’anorexigène (comme l’Isoméride) sur une période de moins de 3 mois à plusieurs années a été retrouvée dans l’historique du patient. Le délai entre la dernière prise d’anorexigène et la survenue des premiers symptômes d’HTAP allait de 2 ans à plus de 5 ans.

    J'aime

    1. le témoignage de toute une famille anéantie …
      Notre maman est tombée malade l’année de sa retraite.la pneumologue nous disait que c’était une insuffisance respiratoire..
      Maman avait 65 ans (chef cuistot d’une cantine scolaire)la première année de sa maladie elle avait l’oxygène la nuit,et la journée elle travaillait…
      elle était suivit tous les trois mois part la pneumologue ainsi que le cardiologue.très très mal suivit car au bout de 6 ans sa santé c’est aggravée…
      plusieurs examens de passer et les résultats étaient qu’il y avait énormément des taches sur les poumons…(les soit disant médecins nous disaient qu’il ne fallait pas s ‘inquiéter !normal quoi !)
      plusieurs embolies pulmonaire…
      Juin 2011 après avoir pleurer auprès de la pneumologue pour que maman soit hospitalisée en urgence…
      Elle ne tenait plus sur ses jambes,départ d’un hôpital du Gard pour ce rendre au CH de Montpellier dans le service de réanimation pneumologie…
      l’équipe a été formidable et nous avons été de suites mis au courant de sa maladie une HTAP…
      au bout d’une semaine maman a été évacuée part avion sanitaire sur le CH de Clamart…c’est le premier centre en France qui mette en place le traitement de l’ HTAP …
      elle y a été hospitalisé pendant un mois,mais malheureusement il était trop tard son cœur était cyanosé…étouffé part ses poumons…
      Nous avons beaucoup parlé avec les médecins,personnes ne comprenaient d’où provenait cette maladie car maman n’avait jamais fumé n’y alcool de toute sa vie….
      mais voilà nous nous sommes souvenu que pendant plusieurs années elle avait pris de l’ isoméride pour l’aider à perdre du poids…
      voilà j’avais besoin de témoigner en souvenir de notre maman qui nous a quitté depuis 5 long mois…
      elle nous manque terriblement,et sa part la faute de gents cruel qui n’ont pas fait leurs travail.
      pourquoi ne pas avoir enlevé de la vente ce poison ,quand il en était encore temps ?????
      merci de nous laisser témoigner…

      J'aime

  3. Bonjour,J’ai pris de l’isoméride, du mediator et de l’incital. J’en ai parlé à mon médecin. Il me dit que si je ne suis pas morte c’est que je ne risque pas de complication. Suite à ces traitements j’ai développé de l’asthme. J’ai un début d’enphysème. Que me conseillez vous de faire?
    Merci

    J'aime

  4. Bonjour florence,
    Votre médecin est direct ! est-ce lui qui vous prescrivait les anorexigènes ? Vous devriez consulter un pneumologue et lui parler de l’hypertension artérielle pulmonaire liée à votre usage d’Isoméride. L’asthme peut être un symptôme, l’essoufflement est un indicateur aussi. Ne tardez pas et si votre médecin fait de la résistance, changez-en ! Bon courage et surtout prenez soin de vous !

    J'aime

  5. bonjour

    j’ai pris de l’isoméride pendant un an et demi entre 1992 et1993. On ne parlait pas des méfaits de ce médicament et j’ai retrouvé une ligne géniale…; après j’ai repris quelques kilos. Je fais du sport , fitnessnotamment beaucoup de cardio, je ne fume pas et je vais bien. j’ai 47 ans. Y a t’il des risques que je développe des pbs dus à ce médicament?

    J'aime

  6. bonjour Isabelle,
    ne vous inquiétez pas. Vous avez pris ce médicament il y a près de vingt ans maintenant et jusqu’ici vous n’avez eu aucun symptôme d’hypertension artérielle pulmonaire ? C’est une bonne chose, rassurez-vous tous les consommateurs d’Isoméride ne sont pas malades. Bien sûr le risque zéro n’existe pas et cette molécule était dangereuse, mais si vous êtes en bonne santé, il n’y a pas de quoi être inquiète. Bien à vous

    J'aime

  7. Bonjour,
    Moi aussi j’ai de l’isoméride en premier pour maigrir, puis mon médecin m’a prescrit du médiator, au début c’était pour perdre du poids, puis il m’a fait passer un examen qui consister (en Hospitalisation) à prendre en perfusion beaucoup de glucose, afin de déterminer si je pouvais devenir diabétique.
    il a était établie que je pouvais le devenir.
    Donc il m’a prescrit le médiator afin de prévoir le risque du diabète est perdre du poids.
    Du poids si j’en ai un peu perdu, j’en ai repris le double à l’arrêt de ce médicament.
    Cela à du ce passer en 2004 (je pense) en 2008 j’ai eu un bronchite asthmatique qui à duré plus d’un moi, le médecin m’a envoyé voir un pneumologue qui m’a prescrit de la cortisone et des aérosols pour traité l’asthme, mais lors ce que j’ai terminé sont traitement, je n’étais pas mieux, il a alors pensé que je pouvais avoir de l’asthme cardiaque et m’a fait voir de suite à un confrère cardiologue qui m’a fait une échographie cardiaque, il à détecté de fuites et m’a garder en hospitalisation pour me faire passer d’autres examens complémentaires et c’est qui m’a d’abord dit que j’avais une insuffisance cardiaque diastolique et après, coronographie et autre examen dont je ne me souvient pas du nom, dans d’ autre hôpitaux mieux équipés, il a conclut que j’avais une « cardiomyopathie restrictive primitive » car il n’a pas trouve là cause de cardiomyopathie.
    Depuis j’ai traitement très très lourde, parce que cette maladie est aggravé mon obésité, mon asthme ainsi que par du diabète (toujours pas stabilisé (sous insuline) par que je prenais l’Actos qui lui me l’avait stabilisé, mais cardiologue me l’a enlevé par qu’il était dangereux pour mon cœur (risque d’œdème pulmonaire) et l’a remplacé par du diamicron.
    La semaine prochaine je serais hospitalisé pour avoir la pompe (1 piqures tous les 3 j au lieu 12 dans le même temps)
    Voici la liste des médicaments que je prends par jour :
    Listes de médicaments mensuels

    1 boite de Levothyrox 175 µg 1 comp le matin
    1 boite de séropram 20 1 le Matin
    2 boites de Cétirizine 10 mg (virlix) 1 le matin et 1 le soir
    1 boite de Mono-tildien 300 1 le matin
    1 boite de Aldalton 25 1 le midi
    1 boite de lasilix 500 ½ le midi
    1 boite de Fosavance 1/semaine le mercredi à jeun
    1 boite de Brozépam (lexomil) ½ le soir (à 1 si besoins)
    1 boite d’ Inipomp 40 1 Le soir
    1 boite de Crestor 5 1 le soir
    1 boite de Singulair 1 le soir
    Seretide 500 2 bouffés matin et soir
    Januvia 100 mg 1 le soir
    1 Ventoline 1 boite 1 flacon
    Lanctus + novorapide
    Je souffre en permanence d’essoufflement au moindre effort (prendre ma douche, marcher 5 m)
    De plus j’ai très souvent la sensation de battement de cœur complètement irrégulier (je le sens bien au niveau de la gorge) lors que je fais des efforts un peu plus instance que d’habitude, j’ai mal au cœur (comme si un point appuyer très fort sur mon sein gauche) et je suis très gêné par des tremblements qui me font penser à la maladie de Parkinson. Je souffre aussi hypothyroïdie et beaucoup d’arthrose un peu partout (j’ai même de prothèse de rotules à cause de çà).
    Voilà, je ne suis pas gâté du tout, mais il faut vivre avec et ce dire que moi, je suis encore en vie.
    Bien à vous.
    Sylvie

    J'aime

  8. Merci de me contacter si vous pensez que l’ Isoméride peut être à l’origine de mes maux.
    J’ai rendez vous demain chez mon pneumologue, pour complication d’une bronchite athématique que je traine depuis le 06/02/11

    J'aime

  9. bonjour Sylvie,
    eh bien quel parcours ! Effectivement votre dossier médical est complexe. Je ne suis pas médecin, je ne peux pas établir de diagnostic et encore moins tirer des conclusions. Certains symptômes sont communs avec l’hypertension artérielle pulmonaire mais je pense que vous devriez consulter un pneumologue (un nouveau) avec ce dossier afin de lui parler du Mediator et de l’Isoméride, cela semble indispensable pour vous rassurer. Bon courage et tenez nous au courant.

    J'aime

  10. Bonjour, j’ai pris des coupes-faim préparés par la pharmacie et qui étaient très efficaces ! Je pensais aux emphétamines car ça agissait sur mon système nerveux (il me semble). Le nom isoméride me dit quelque chose, je pense aussi en avoir pris vers 1997 (pas la mémoire des médicaments). Il y a tellement de noms comme reductil, xenical ou pondéral … m’évoque aussi ! C’est que j’ai eu souvent des problèmes de poids … Là, je panique totalement !! Je n’ai pourtant aucun symptôme particulier. Je vais bien et j’ai pourtant vécu deux accouchements !
    Dois-je paniquer ?

    J'aime

  11. Non bien sûr que non, il ne faut pas paniquer. Essayer de vous souvenir ou de retrouver l’ordonnance. SI vous n’avez pas de symptômes ( voir détails dans l’article) il n’y a aucune raison pour vous inquiéter.
    Bonne journée

    J'aime

  12. bonsoir ma fille age de 9 moi a la trisomie 21 insuffisance surrénalienne il y a 1 semaine c’est fati opérer du cœur en cateterisme et elle a de l’hypertension pulmonaire encore maintenant éleveret sont foit a baiser depuis l’operation penser vous qu’elle vivra longtemps ou pas?

    J'aime

  13. Bonjour, j’ai pris de l’Isoméride pendant 3 ans à raison de cure de 3 mois avant les étés de 1991 à 1993. En 1999, je suis tombée malade du cœur arythmie et en 2011 hospitalisée pour grosse dyspnée étant à 27 de saturation cela faisait depuis 2003 que je me sentais tj essoufflée et que je peinais, mais j’avais mes enfans à m’occuper et pas de temps pr moi. Mais en 2011 donc hosptalisation et là on m’annonce qu’il ne me reste plus que 27 pr cent de capacité pulmonaire. On me met cela sur le tabagisme. Je suis BPCO Est-ce que cela pourrait venir de l’Isoméride ? D’avance je vous remercie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s