Le syndrome de Guillain-Barré est dû à une atteinte de la gaine qui enrobe les fibres des nerfs périphériques. Il se manifeste par une faiblesse, voire une paralysie progressive. Les symptômes du SGB commencent souvent par des picotements ou un engourdissement dans les extrémités du corps. Les mains, les pieds et le visage sont souvent atteints en premier. Les personnes atteintes du SGB peuvent souffrir d’un vaste éventail de symptômes, notamment : une faiblesse des jambes, des bras et des muscles faciaux ; des troubles de la parole et de la déglutition (difficulté à avaler) ; une douleur musculaire du dos ; un essoufflement ; une diminution de la capacité de bouger les yeux. Dans la majorité des cas, les personnes atteintes récupèrent de leurs troubles au bout de 6 à 12 mois. Il résulte probablement de mécanismes immunitaires et peut être déclenché par une infection virale ou bactérienne dans 60 à 70 % des cas, mais aussi, moins fréquemment, par une vaccination notamment contre la grippe. Les personnes atteintes d’un lymphome, d’une infection par le VIH ou du lupus semblent courir un plus grand risque de contracter le SGB qui touche les hommes et femmes de toutes les ethnicités et de tous les âges.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s