« Vous pouvez désormais acheter des médicaments en ligne mais pas à n’importe qui », sera le thème d’une campagne de communication impulsée par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé qui vient de présenter au conseil des ministres une ordonnance qui autorise la vente des médicaments en vente libre sur internet. Cette ordonnance devrait être suivie prochainement d’un décret d’application. Ce n’est pas une initiative française, mais l’application d’une directive européenne de 2011 qui doit intervenir avec le 2 janvier 2013. Un logo identifiera les sites autorisés qui seront listés par le ministère de la Santé.

Cette décision a provoqué un tôlé du conseil de l’ordre des pharmaciens. Forcément, il va y avoir un manque à gagner chez ces derniers qui font de très bonnes ventes sur le para médical et toutes ces molécules en vente libre. Les consommateurs devraient y gagner. Interrogée par nos confrères du monde.fr, la présidente du conseil de l’ordre des pharmaciens réagit : « C’est une décision brutale qui comporte plus de risques que d’avancées », déplore l’ordre des pharmaciens.

« Rien ne remplace le face-à-face pour donner des conseils lors de la délivrance de médicaments », estime Isabelle Adenot, présidente de l’ordre, qui alerte sur le mésusage. Que va-t-il se passer si une femme enceinte ne le déclare pas sur la Toile ? Comment être sûr que la personne a lu la notice ? « Le risque de la vente à grande échelle sur Internet est de banaliser le médicament, qui n’est pas un produit de consommation courante », s’inquiète Isabelle Adenot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s