Près de 4000 personnes ont signé en quelques jours une pétition sur Change.org pour l’interdiction des perturbateurs endocriniens dans les jouets. Le 18 décembre Arte rassemblait près de 400 000 téléspectateurs lors d’une soirée spéciale “Jouets Toxiques”. L’association Women for a Common Future (WECF-France) lance une pétition sur Change.org appellant la Ministre de l’Écologie Delphine Batho à faire interdire les perturbateurs endocriniens dans les jouets et les articles de puériculture.

Cette pétition intervient quelques jours après le vote par le Sénat de l’interdiction du Bisphénol A dans les contenants alimentaires. À la suite de ce vote, Madame Batho avait en effet annoncé publiquement que la France pourrait proposer une interdiction de ces substances dans les jouets au niveau européen.

“Nous sommes satisfait que le gouvernement s’engage dans cette direction, mais nous attendons des actes. Cela fait des années que le sujet de la sécurité des jouets mobilise en période de Noël mais passe aux oubliettes dès la saison d’hiver passée. Preuve que la nouvelle réglementation européenne n’est pas adéquate: elle est déjà en cours de révision alors qu’elle n’est pas encore entrée en vigueur!” explique Elisabeth Ruffinengo, chargée de mission plaidoyer à WECF France.

La semaine dernière, WECF publiait les résultats d’une étude auprès des acteurs du marché (distributeurs et fabricants). “Un constat alarmant tant par le manque de transparence des professionnels (seules quatre enseignes sur seize ont accepté de répondre) que par l’absence de mobilisation contre les substances toxiques (une seule enseigne a affirmé avoir supprimé de ses ventes les produits composés de Bisphénol A)”, déclarait alors l’association.

“Aucune information n’est aujourd’hui disponible pour les parents qui souhaitent acheter des produits sains pour leurs enfants”, déplore Elisabeth Ruffinengo. “Nous avons donc lancé cette pétition sur Change.org car il est urgent de mettre en place un système pour que ces produits soient signalés aux consommateurs, avant d’être interdits au niveau européen.”. Ce manque d’information s’est illustré par les centaines de questions de téléspectateurs postées sur le chat qui a suivi l’émission “Jouet Toxiques”, diffusée ce mardi 18 décembre sur Arte.

Ce sujet semble être au coeur des préoccupations des Français : plus de 45 000 personnes ont signé la pétition Réseau Environnement Santé pour l’interdiction du Bisphénol A dans les contenants alimentaires, pétition qui a poussé les Députés français à faire appliquer la loi “Bisphénol A” dès le 1er janvier 2015, au lieu de juillet 2015.

Selon Benjamin des Gachons, Directeur des campagnes de Change.org, “le succès de ces pétitions lancées sur Change.org montre qu’en cette veille de Noël, les questions liées à la santé, et en particulier aux substances toxiques contenues dans les produits de grande consommation mobilisent massivement les citoyens.”

Lien vers la pétition du WECF sur Change.org: www.change.org/JouetsToxiques

Lien vers l’étude du WECF http://www.wecf.eu/francais/download/DPJouetsdec2012ABER.pdf

Lien vers la page d’Arte “Jouets toxiques” http://www.arte.tv/fr/thema-jouets-toxiques/7088102.html

Lien vers le Chat d’Arte sur les Jouets Toxiques http://www.arte.tv/fr/jouets-toxiques/7089264.html

Sources : WECF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s