alainlonderoorl.JPG

Incroyable ! Reléguer les acouphènes en simple bruit de fond, c’est possible ! Rencontre avec Alain Londero, médecin ORL membre de la consultation spécialisée “Acouphènes et hyperacousie” de l’hôpital Georges Pompidou de Paris. « L’acouphène chronique n’est pas un bruit ». C’est une perception auditive dont l’intensité est décrite comme plus ou moins gênante selon les patients. Dans 95% des cas, personne ne peut entendre ce que le patient décrit. Aucun examen radiologique de routine ne peut le mesurer. Néanmoins, des techniques d’imagerie médicale sophistiquées permettent « d’objectiver » l’acouphène.

Une illusion sonore créée par le cerveau !

« Il ne s’agit pas d’une hallucination auditive, mais d’une illusion sonore créée par le cerveau hyper actif. Cette hyperactivité cérébrale à des origines multiples » précise Alain Londero. « L’acouphène peut être le symptôme d’une pathologie du système auditif, comme l’otospongiose, la maladie de Ménière, le neurinome de l’acoustique, etc., ou bien être la séquelle d’un accident traumatique, fracture du rocher notamment», indiquent les membres de l’association France Acouphènes.

Une exposition prolongée à une musique très forte est souvent à l’origine de l’apparition d’acouphènes qui disparaissent dans la majorité des cas d’eux-mêmes, sans intervention. Chez certains, le problème est chronique, et altère peu à peu la qualité de la vie. En France, 6 000 000 de personnes sont concernées. « L’acouphène peut aussi se manifester en cas d’hypercholestérolémie, d’hypertension, d’hyperthyroïdie, de malocclusion dentaire, etc. Il survient fréquemment après un traumatisme sonore ou barométrique, ou un choc émotionnel. La plupart du temps, l’étiologie de l’acouphène n’est pas clairement identifiée ».
On l’aura compris pas de solution unique au traitement de l’acouphène qui n’est donc pas uniquement l’affaire d’un médecin ORL.

Une prise en charge multifactorielle

La complexité est donc de venir à bout de sons que le patient est seul à entendre, puisqu’il les génère ! Si le stress ne crée pas l’acouphène, il l’aggrave en lui accordant une place démesurée. Apprendre à se relaxer est important, mais ne résout pas le problème. La prise en charge est multifactorielle, généralement, une thérapie cognitivo-comportementale (sensorielle et comportementale, NDLR) est préconisée. L’une des thérapies consistent à modifier les réactions du cerveau, le but étant de le “réentraîner” pour que le « son perturbateur », devienne s »imple bruit de fond » à peine audible. C’est le « Tinnitus retraining therapy ». Le principe de cette thérapie sonore est de faire écouter un enregistrement de bruits de fond (l’océan, des chants d’oiseau dans la forêt…), au patient.

S’entraîner à modifier sa perception de l’acouphène

Il doit apprendre à son cerveau à classer certains sons dans le tiroir des bruits de fond pour qu’ils deviennent secondaires. Au fur et à mesure, le patient arrive à “décrocher” son attention de l’acouphène perturbateur. Il ne focalise plus dessus et donc peut passer à autre chose. Une gymnastique cérébrale qui vise à modifier ce que l’on perçoit, à masquer l’acouphène. Autant dire qu’il faut que le patient s’investisse pleinement dans cette thérapie. Pas de recettes “miracle”, ni d’opération salvatrice, il faut s’entraîner et s’entraîner encore. Des enregistrements de ces “bruits de fond” sont téléchargeables sur le net, mais vous pouvez aussi simplement écouter un CD de musique d’ambiance et vous concentrez. Parlez-en à votre médecin ORL et essayez ! “Soyez indulgents avec votre médecin, insiste Alain Londero, il s’agit d’une pathologie déconcertante pour le praticien. Il n’y a pas de vérités en médecine, on applique un art du moment, ce que je vous ai dit aujourd’hui, c’est ce que je sais”. L’avenir est une autre histoire…

Pour en savoir plus, site de l’association France Acouphènes

Publicités

19 réflexions au sujet de «  »

  1. Bonjour,
    Je souffre d’acouphènes depuis 9 ans. Je pense qu’une chute à VTT en est la cause, malgré qu’un neurinome ait été détecté à l’IRM. Je fais surveiller la taille du neurinome chaque année à l’IRM. Il ne grossit pas. Quand trouvera-t-on un moyen capable de supprimer ces bruits permanents insupportables dans la tête ?????
    Cordiales salutations.
    bernard_letrun@yahoo.fr

    J'aime

  2. C’est quoi ce titre « Acouphènes : Une thérapie qui va faire du bruit ! ». Je souffre également d’acouphène et j’en ai marre de voir des sites qui nous font espérer à « Une thérapie qui va faire du bruit ! ».
    Pas très sympas.

    Bosi

    J'aime

  3. Bosi,

    Comme le dit le philosophe Gilles Lipovetsky, nous sommes dans l’ère humoristique. Selon lui, de nos jours, on essaie de mettre de l’humour partout. Dans les marchandises, dans les titres de journaux, au 20h à la télé, partout. On a beaufisé le sérieux.

    J'aime

  4. Ca fait plus de 30 ans que cette « thérapie » existe. Tout le monde sait qu’elle es inefficace. Sinon les acouphènes ne seraient pas le problème qu’ils sont aujourd’hui.

    On parle de cette « thérapie » parce qu’il n’y a rien d’autre à proposer.

    C’est lamentable de créer des faux espoirs chez les gens uniquement pour faire croire que la médecine n’est pas impuissante.

    Ce londero, je le connais je lai consulté, il ne cesse de mentir au sujet des acouphènes. Son seul but c’est étouffer la gravité des acouphènes pour dissimuler son impuissance. C’est un manque de respect total des malades. C’est égoiste de défendre ses intérêts au détriment des malades.

    J'aime

  5. eh bien Gilles je vous trouve particulièrement agressif avec ce médecin. Je vous rappelle qu’il n’a qu’une obligation de moyens et non de résultat. je crois que l’on ne peut pas généraliser, il y a différentes formes d’acouphène et je pense que chaque individu vit avec de façon différentes, certains font avec, d’autres n’y arrivent pas. Il n’y a pas de remède miracle !

    J'aime

    1. Pour generer un « anti-son » il faut disposer du son à annuler, et pour l’acouphene ce son est un message electrique dans le nerf auditif et le cerveau, si on avait ce signal, ce serait effectivement faisable, on genere un signal en opposition de phase par rapport au signal à annuler et on envoie ce signal dans un ecouteur.

      J'aime

    1. Pour generer un “anti-son” il faut disposer du son à annuler, et pour l’acouphene ce son est un message electrique dans le nerf auditif et le cerveau, si on avait ce signal, ce serait effectivement faisable, on genere un signal en opposition de phase par rapport au signal à annuler et on envoie ce signal dans un ecouteur.

      J'aime

      1. Bonjour,

        Votre article est intéressant car il correspond à ce que j’ai lu récemment (en juillet 2011) au sujet d’un audioprothésiste situé à Bastia et qui a créé un appareil permettant effectivement d’envoyer un son inverse de celui de l’acouphène. il a un site et j’ai essayé de prendre contact avec lui mais je n’ai pas eu de réponse peut être par ce que je suis situé en région parisienne…
        Cordialement,

        J'aime

  6. les médecins n’ont pas éssayés le 10 eme des possibilités !!
    le dernier orl m’a annoncé que j’avais un trauma paroxistique bénin mais pas suffisant pour etre traité !!a t on essayé d’annestésier le massétaire ???avec du rivotril ….?ou autre annestésiant ?
    une annéstesy dentaire m’a fait du bien …
    le probleme général est que les médecinc ne veulent par sortir du PROTOCOLE!! ….par contre pour faire parler d’eux et annoncer des choses qui existent depuis 15ans ils ne se génent pas!

    francois

    J'aime

  7. mon orl m a prescrit VASTAREL35 que je prends depuis 6 mois. peu de résultat bien que je reconnaîsse un « léger » changement qui me permet de mieux m’endormir. Quelqu’un a-t-il une expérience de ce type?

    J'aime

    1. Bj
      Moi aussi des acouphenes et je prends vastarel 35 matin et soir ,soit deux comprinmés par jour, mais je ne ressens pas d’ameliration, parfois c’est si fort que j’en ai des nausées etr mal de tete pend

      J'aime

    2. Bj
      Moi aussi j’ai des acouphenes depuis maintenant 10 ans et je prends vastarel 35 matin et soir depuis 2 ans ,soit deux comprinmés par jour, mais je ne ressens pas d’amelioration, parfois c’est si fort que j’en ai des nausées et mal de tete pendant plusieurs heures,on dirait que la tete entiere bouilonne.
      Je ne sais plus a quel Saint me vouer et mon entourage ne comprends pas forcement que cela perturbe énormement la vie quotidienne
      Combien en prenez vous??
      Deux n’est peux etre pas suffisant!! je ne sais pas si en dosant plus fort cela s’arrangera, mais dieu que c’est frustrant ces bruits sans cesse dans les 2 oreilles
      Merci de m’avoir lue, j’ai vue qu’il existait un cd pour atténuer ces effets?? Est -ce vrai ???

      J'aime

  8. bonjour
    cela fait maintenen 2 ans que je souffre d’acouphène pulsatif a l’oreille droite mais j’ai seulement 15 ans et c’est plutot rare sur les jeunes personnes . et je devrait vivre avec tout le temps jour et nuit toute ma vie car je né pas encore trouver le remede miracle ce n’est pas cause d’avoir esssayer
    bonne chance a tous
    « seul un acouphénique peut comprendre un autre acouphénique »

    J'aime

    1. Moi aussi mes accouphene ont commencé quand j’étais jeune et je croyais que c’étais normale que tout le monde entendais ca jusqu’à ce que à 44 ans j’ai rencontrer quelqu.un qui fesais lui aussi des accouphenes et qu il n y a rien a faire certaine fois c’est effrayant comment c’est plus fort que d’autre sans que je saches pourquoi et j’aimerais bien trouver une solution.

      J'aime

  9. bonjour Julie,
    pourquoi se résigner ainsi ? avez vous tenté de trouver des explications ? cela peut être provisoire, voué à une évolution positive…

    J'aime

  10. Espérons que la recherche ait un jour quelque chose à nous proposer… Pour l’heure, aucun traitement, simplement un « apprenez à vivre avec et si vous ne pouvez pas, tant pis pour vous »…

    J'aime

  11. Cher Laurent, effectivement ce type de pathologies ne semblent pas intéresser les grands labos ! C’est dommage, car la gêne est bien réelle au quotidien. Bon courage et à bientôt sur parlonssante.com

    J'aime

  12. bjr a tous g u il y a peut de temps un accident du travail trauma cranien 6 point de suture arriver au urgence g dit que je soufrée d acouphene d orl il ma prescris du solupred (générique) a prendre 3 cacher le matin pendant une semaine que penser vous de se médicament merci peut il aggraver mon acouphène ou peut etre améliorer merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s