Seins trop petits, nez trop épais, culotte de cheval, paupières tombantes, rides disgracieuses… vous gâchent la vie ? Vous rêvez d’implants mammaires, d’une bonne liposuccion des hanches, de facettes dentaires ? Eh bien vous n’êtes pas toutes seules, % des Françaises ont recours à la chirurgie esthétique et ces chiffres sont en progression constante… sur fond de culte de la beauté silico-liftée !

A Rio, Bahia ou Sao Paulo, les reines de beauté du Carnaval arborent avec fierté des poitrines toutes plus généreuses les unes que les autres… sans chercher à cacher qu’elles ont bénéficié de l’aide d’un chirurgien et d’une bonne dose de silicone. Au contraire c’est même à une surenchère de millilitres de cette précieuse matière, à laquelle on assiste : « Moi je n’en ai que 220 millilitres », confiait Viviane Araujo de l’école de samba Mancha Verde de Sao Paulo interrogé par un journaliste du Folha.

« Les seins +siliconés+ sont devenu un accessoire indispensable du carnaval » pouvait-on lire dans ce même article de presse. La reine du carnaval de Salvador de Bahia, la chanteuse Ivete Sangalo a été proclamée non seulement pour ses talents musicaux, mais aussi pour les seins énormes qu’elle a exhibés, grimpée sur la sono de son école de samba « 200 millilitres de silicone ! ». Les défilés de Rio et Sao Paulo sont retransmis par les télévisions nationales, ils rassemblent plus de 70.000 personnes cette année, et consacre le succès de ces silhouettes siliconés, c’est une formidable vitrine pour ce secteur en pleine expansion. On assiste depuis cinq ans à une démocratisation de ces actes de chirurgie esthétique réservés hier aux seules stars d’Hollywood.

Le bonheur… simple comme un lifting ? C’est le message que distille aussi une nouvelle génération d’émissions de télévision, « Relooking extrême » sur Téva et « Miss Swan » sur RTL9. Là, c’est l’horreur. Vous prenez des laiderons, vous les mettez entre les mains d’experts, dentistes des stars, chirurgiens d’Hollywood, coach… et vous obtenez après une « transformation totale», un canon ! Seul hic, elles se ressemblent toutes à la fin… Même allure, même nez, même sourire… C’est presque du clonage humain. L’émission Relooking extrême à un tel succès qu’elle n’est plus une exclu US, elle a désormais une version anglaise… Attention les experts en « relooking », les magiciens du scalpel débarquent !

Chaque émission se termine par une présentation « officielle » de Miss 100% refaite devant la famille, un grand moment d’émotion, les enfants ne reconnaissent plus leur mère, les ex-copines les jalousent et le mari n’en croit pas ses yeux ! La morale est toujours la même : « à l’issue du relooking ces femmes gagnent en confiance en elles », « elles revivent même»… Une belle promo pour un juteux secteur d’activité ! Si le télespectateurs avertis va regarder au 2e ou au 3e degré ce type d’émission, combien d’adolescents ou de personnes mal dans leur peau vont rêver devant des corps remodelés, des seins galbés et des yeux lissés…? Car les producteurs de l’émission sont très forts l’identification aux « héroïnes » est totale. Il s’agit de « Madame-tout-le-monde », de mère de famille, de ménagère de moins de 50 ans dont la vie est transformée, voire transcendée par ces opérations. La réalité dépasse la fiction, le rêve semble si accessible, à portée de main. « Tout est permis désormais à ces femmes, elles se sentent prêtes à tout » glisse la voix off de l’émission…

Pas question à nos yeux de faire le procès de la chirurgie esthétique, bien sûr que non.

Mais attention, à la banalisation d’acte qui sont avant tout chirurgicaux avec des risques liés à l’anesthésie, mais aussi à l’intervention en elle-même. Il peut y avoir des complications, le risque zéro n’existe pas. Une opération de ce type doit se faire dans un établissement connu, reconnu, avec un praticien diplômé (http://www.chirurgiens-plasticiens.info) consultez l’annuaire du conseil national de l’ordre des médecins (http://www.conseil-national.medecin.fr), le praticien doit aussi vous proposer un devis en deux exemplaires et vous accordez un délai de réflexion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s