A trois jours de la journée mondiale de lutte contre le Sida organisée le 1er décembre, l’Institut national de veille sanitaire (InVS) a publié ce lundi 27 novembre les derniers chiffres en France (métropolitaine) quelque 6 700 personnes ont découvert leur séropositivité en 2005. « le quart de ces personnes ayant été contaminé dans les six mois précédant leur diagnostic ». L’InVS précise que « les rapports hétérosexuels représentent la moitié des découvertes de séropositivité en 2005 et concernent pour moitié des personnes d’Afrique subsaharienne ».

Toutefois, dans cette population, le nombre de découvertes de séropositivité « a diminué chez les femmes et la part des diagnostics à un stade asymptomatique a augmenté depuis 2003 ». Selon l’InVS, « le nombre de découvertes de séropositivité a en revanche augmenté chez les homosexuels entre 2003 et 2005 ». Il s’agit du seul groupe pour lequel une augmentation a été constatée. L’année dernière, les homosexuels représentaient « 27 % de l’ensemble des découvertes de séropositivité, et 44 % d’entre eux ont été contaminés dans les six mois précédant le diagnostic VIH ». Par ailleurs, l’InVS note une augmentation toujours régulière des infections à gonocoque, une confirmation de la présence de la lymphogranulomatose vénérienne (LGV) rectale et une relative stabilité des cas de syphilis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s