Affaire des pilules amaigrissantes mortelles… d’autres victimes

PARIS (AFP) – « Le mari d’une femme de 30 ans, morte en 1997 alors qu’elle suivait un traitement avec le médecin qui a prescrit les gélules amaigrissantes ayant provoqué en 2006 la mort d’une femme et l’hospitalisation de 17 personnes, a récemment porté plainte à Paris, a annoncé vendredi son avocat. En avril 2006, un femme de 57 ans a trouvée la mort et dix-sept personnes ont été hospitalisées après avoir ingéré des « gélules amaigrissantes » prescrites par un médecin et préparées par un pharmacien parisien. Ce pharmacien a été mis en examen le 28 avril pour « homicide involontaire » et « blessures involontaires » dans le cadre d’un information judiciaire instruite au pôle santé publique de Paris par la juge Anne-Marie Bellot.

Lire la suite

Publicités