Maladie de l’homme de pierre : un espoir

Des chercheurs de l’équipe internationale dirigée par Frederick Kaplan et Eileen Shore, de l’Université de Pennsylvanie (USA) ont découvert la mutation génétique qui est à l’origine d’une maladie rare terriblement invalidante, la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), qui emprisonne dans une sorte de second squelette les personnes qui en sont atteintes (environ 2 millions d’individus). Progressivement les tendons, les ligaments et les muscles squelettiques se transforment en os. Il n’existe aucun traitement pour stopper ce terrible processus qui se traduit par une ossification es muscles et des tendons.
Lire la suite