L’Institut de veille sanitaire vient de rendre publique le rapport final sur les conséquences sanitaires chez les enfants toulousains de l’explosion de l’usine « AZF » le 21 septembre 2001. Les conséquences ont été majeures tant sur le plan humain (30 décès dont un lycéen, plus de 8 000 blessés) que matériel (une centaine d’établissements scolaires endommagés). Les enfants et adolescents scolarisés à proximité ont été une population particulièrement exposée. Cet événement survenu dix jours avec les attentats de New-York avait en quelques minutes fait trembler la France. Dans tous les esprits, on pensait à une attaque terroriste… Rappelez-vous tout comme le 11e septembre, je suis sûre que vous vous rappelez exactement ce que vous faisiez au moment où vous avez su. C’est un choc, un traumatisme qui laisse des traces.
Lire la suite