Dans un courrier adressé aux professionnels de santé l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) indique que « de rares cas de lymphomes, de cancers cutanés et d’autres affections malignes ont été rapportés chez des patientes traités notamment par Protopic (inhibateurs topiques de la calcineurine) ». Les données disponibles actuellement ne permettent pas d’être affirmatif sur la responsabilité de ce médicament. Du coup, l’agence européenne du médicament en accord avec les autorités de santé des pays dont l’AFSSAPS dans le cadre d’une réévaluation de la sécurité de Protopic a conclu que le rapport bénéfice/ risque resta favorable. Le Protopic est maintenu sur le marché, mais la notice d’information sera complétée (rares risques de…), tandis que des études complémentaires sont menées. Comme pour l’utilisation de tout produit actif, l’auto médication est à bannir. La prescription médicale fait suite à un examen et vous devez consulter avant d’utiliser un médicament précédemment prescrit. Ne jouez pas avec votre santé. Ne minimisez pas les risques.

Dans cette missive, l’AFSSAPS a rappelé aux médecins les conditions de prescription et de délivrance de ce médicament : traitement à court terme ou à long terme mais avec intermittence dans le cadre du traitement de la dermatite atopique modérée ou sévère en cas d’intolérance aux dermocorticoïedes.

Protopic ne doit pas être utilisé chez l’enfant de moins de 2 ans, ni chez les individus immunodéprimés. Son application doit intervenir deux fois par jour en couche mince, uniquement sur les surfaces cutanées atteintes et jusqu’à la disparition des lésions. Le traitement doit ensuite être arrêté. L’administration en continue et au long court d’inhibateurs topiques de la calcineurine dont Protopic, doit être évitée dans toutes les tranches d’âge. En l’absence d’amélioration après deux semaines, ou en cas d’aggravation des lésions, le diagnostic de dermatite atopique doit être réévalué et un autre traitement envisagé.

L’application de Protopic doit être évitée sur des lésions cutanés potentiellement malignes ou pré cancéreuses. La présentation clinique d’un lymphone cutané à cellules T peut conduire au diagnostic erroné de dermatite atopique.

Pour en savoir plus www.afssaps.sante.fr

Publicités

2 réflexions au sujet de «  »

  1. le protopic est actuellemnt prescrit dans le ttt du vitiligo,faut t il l appliquer 2 fois par jour aussi?et quand faut il s’exposer au soleil,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s