Grippe aviaire : ce qu’il faut savoir au 19 octobre 2005

Pour répondre aux principales interrogations du public, voici en bref ce qu’il faut savoir de la grippe aviaire

La transmission du virus Influenza aviaire s’effectue par voie aérienne.

Pour l’heure le virus n’a pas muté, il ne peut donc pas se transmettre d’homme à homme.

Les 66 personnes décédées en Asie du Sud ont toutes été en contact rapproché et prolongé avec des animaux malades ou morts ou avec leurs déjections.
Lire la suite

Publicités

« Un virus dans l’air »

Voici ci-dessous un extrait de l’excellent article rédigé par Estelle Saget de l’Express dans le daté du
mercredi 19 octobre.

« Un virus dans l’air »

Les oiseaux migrateurs, accusés d’être les vecteurs de la maladie, font l’objet de toutes les attentions
Haro sur les oiseaux migrateurs. Les volatiles sont accusés d’avoir propagé le virus grippal H5N1 depuis la Russie jusqu’en Turquie et en Roumanie. Tels des missiles balistiques, ils auraient déjoué toutes les mesures de quarantaine prises au sol contre la maladie animale. Conséquence: partout dans le monde, les gouvernements se découvrent une passion soudaine pour l’ornithologie. L’Union européenne a ainsi demandé aux 25 pays membres d’identifier sur leur territoire national les plans d’eau où les volatiles font escale. L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) vient de débloquer 2 millions de dollars (1,66 million d’euros) au profit des pays les moins riches du Moyen-Orient, de l’Europe du Sud, du Caucase et de l’Afrique, avec le même objectif.

Lire la suite