Des douleurs abdominales et dorsales peuvent être les indicateurs d’une maladie du pancréas. Si des maladies rares ou des malformations peuvent être responsables d’une pancréatite, la première cause en France est l’alcoolisme. Qu’elle soit chronique ou aiguë, cette pathologie puise généralement sa source au fond des chopes de bière…

Si vous avez des douleurs abdominales ou dorsales violentes, consultez sans tarder votre médecin car il peut s’agir d’une pancréatite aiguë. Une analyse de sang permettra d’établir un diagnostic. Une pancréatite est une inflammation ou infection du pancréas. Cet organe situé derrière l’estomac, entre ce dernier et la colonne vertébrale sécrète des enzymes digestives ainsi qu’une hormone (l’insuline), indispensable au métabolisme des sucres. C’est un organe difficile d’accès par les techniques médicales actuelles. La douleur est le principal symptôme, une douleur localisée au niveau de l’estomac, mais aussi dans le dos, d’où la confusion avec une pathologie rhumatologique.

La prise de sang est indispensable. Elle sera suivie d’une échographie, d’une scannographie voire d’une IRM (imagerie à résonance magnétique). Les causes d’une pancréatite sont variables d’un individu à l’autre. Une consommation quotidienne d’alcool pendant dix à quinze ans peut se traduire par une pancréatite.

Un régime sans graisse et sans alcool

«On distingue deux types de pancréatite, l’une est chronique, l’autre est aiguë. La première est quasiment exclusivement liée à l’abus d’alcool, de bière en particulier (la cirrhose est liée à une surconsommation de vin). Il n’y a pas de régression, les malades peuvent être placés sous morphine si les douleurs sont trop pénibles. Le régime alimentaire sans graisse et sans alcool est obligatoire, indique le docteur Bourdin, gastro-entérologue. Il y a deux grandes causes en France de pancréatite aiguë : 40% sont liées à une lithiase biliaire(1) ; 40% à une consommation forte et régulière d’alcool. Il y a aussi d’autres causes, comme des anomalies, des maladies rares, de l’hyper cholesthérolémie, etc. La pancréatite aiguë peut régresser complètement».

C.C.

(1) La lithiase biliaire est la présence de calculs dans la vésicule et dans les voies biliaires qui peuvent apparaître dans divers organes creux ou glandes puis circuler ou se coincer dans les voies excrétrices de ceux-ci.

Publicités

Une réflexion au sujet de «  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s