COVID

Covid-19 : vaccins, effets secondaires… Un point au 25 mars 2021

« Plus de 10 millions de personnes vaccinées en France d’ici le 10 avril », telle est la promesse d’Olivier Véran, le ministre de la Santé lors de la conférence de presse. La situation est la plus préoccupante en Ile-de-France, dans les Hauts de France et dans la région Provence Alpes Côte d’Azur. La tendance est partout à l’accélération de l’épidémie, le ministre de la Santé a indiqué qu’il y avait « un rajeunissement des personnes prises en charge en réanimation ».

Les mesures de restrictions sont élargies au Rhône, à la Nièvre et à l’Aube où « la pression épidémique est alarmante » qui s’ajoutent aux 16 départements déjà soumis depuis samedi 21 mars 2021 à la fermeture de nouveaux commerces et à l’interdiction de se déplacer au-delà de 10 km sauf dérogation. Les écoles restent ouvertes même si on prévoit un renforcement des protocoles -sans précisions à cette heure-.

Dans l’hexagone, la pression est forte dans les hôpitaux. Le nombre de décès s’élève à 93 249 en France tandis que le Brésil frôle les 300 000 morts. La situation y est totalement hors de contrôle. Ce qui confirme la non-saisonnalité du virus, espérée pourtant dans l’hémisphère nord… car au Brésil c’est toujours l’été.

Le COVID en chiffres

  • 228 décès en 24h
  • 27 036 personnes sont à ce jour hospitalisées pour COVID dont 1860 en 24h
  • 4709 malades en réanimation dont 408 en plus en 24h
  • 45 000 français positifs au COVID en 24h
  • Couvre-feu maintenu de 19h à 6h sur l’ensemble du territoire national

Astra Zeneca… Un vaccin controversé

A cette aggravation de la situation des cas s’ajoute les mauvaises nouvelles concernant le virus Astra Zeneca dont l’efficacité est selon le fabricant de 76%. Les effets secondaires sur la coagulation sont inquiétants. Ils risquent de mettre à mal la campagne de vaccination. Ce jeudi 25 mars, sur France Info, la professeure Dominique Le Guludec, présidente de la Haute Autorité de santé (HAS) confiait « qu’il y a deux jours, il y avait environ six cas » de thrombose en France chez des personnes ayant reçu une injection du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19« suffisamment pour qu’on s’alerte ».

« Il a été observé un type de pathologies très particulières, explique la présidente de la Haute Autorité de santé. Ce ne sont pas des embolies pulmonaires, ce ne sont pas phlébites, ce ne sont pas des infarctus. C’est une maladie de la coagulation très particulière qui nous a amené à nous pencher sur l’utilisation de ce vaccin. Nous l’avions ouvert aux plus de 65 ans et là, en attendant plus d’informations sur la nature de ces accidents qui sont rares mais graves, nous préférons limiter à 55 ans », c’est à dire de réserver ce vaccin d’AstraZeneca aux personnes de 55 ans et plus.

Les personnes concernées par ces cas de thromboses sont « plutôt des gens jeunes et c’est ça qui nous alerte. Comme on vaccine essentiellement les gens âgés, il y a peu de gens jeunes encore qui ont reçu ce vaccin. Donc nous avons encore besoin d’éclaircissements supplémentaires », a expliqué Dominique Le Guludec sur les ondes de la radio.

Les personnes ayant reçu une première dose d’Astra Zeneca attendent toujours de savoir si ils vont recevoir la seconde injection… Un bien ou un mal ? Telle est la question.

A ce jour 7 millions de personnes vaccinées en France, seulement 2,5 millions ont reçu les deux doses. Samedi prochain la vaccination sera ouverte à toutes les personnes de plus de 70 ans.

Une petite phrase à retenir pour finir « Il faut tenir encore quelques semaines, mais on va y arriver, a déclaré le ministre lors de la conférence de presse avant d’annoncer : « Un retour à la normale progressif cet été… Mais on ne désarmera pas ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s