img_6977
À l’instar de la « Journée sans tabac », imaginons la « Journée sans alcool », telle est la proposition de Laurence Cottet, coach en alcoologie et alcoolique abstinente depuis 5 ans, sa pétition a déjà recueillie près de 15.000 signatures. “Il ne s’agit pas d’une pétition contre l’alcool, mais bien d’une sensibilisation permettant de nous interroger sur notre consommation quotidienne ou occasionnelle. L’objectif est de mettre en place une consommation raisonnée et raisonnable de l’alcool en France. Site internet et pétition en ligne www.change.org/JourneeSansAlcool.

Laurence Cottet : “Chaque année, l’alcool fait des milliers de victimes : accidents de la route, violences conjugales ou sur des enfants, bizutages dans nos écoles, pas un jour sans qu’un fait divers ne révèle les effets nocifs et parfois mortels de l’alcoolisme. La réalité et les chiffres sont là : Un Français sur dix a un problème avec l’alcool. L’alcoolisme provoque 49 000 décès par an. Les jeunes jouent de plus en plus au « binge drinking ». Une personne sur cinq connaît, dans son entourage privé ou professionnel, quelqu’un qui a une difficulté avec l’alcool”. “Selon le mode de calcul, le coût de l’alcool pour l’Etat peut atteindre 17,6 milliards par an si l’on y inclut les problèmes de santé, ainsi que les coûts indirects inhérents aux journées de travail perdues, aux accidents de travail, à la souffrance psychologique, etc”. La pétition est soutenue entre autres par Mylène Demongeot (actrice et productrice), Christiane Collange (Journaliste), les associations d’entraide Alcool Assistance et Vie Libre ainsi, que de nombreux membres des Alcooliques Anonymes, Patrick Chesnais, (acteur/réalisateur et fondateur de l’association Ferdinand).

Laurence Cottet, Juriste d’affaires, ex-directeur des risques d’une importante société, s’est retrouvée aux prises avec l’alcoolisme, notamment au travail et s’est effondrée devant 600 personnes. Reconvertie depuis dans la lutte contre l’alcoolisme, elle a publié sous un pseudonyme un premier ouvrage de témoignage de son histoire qui l’a fait connaître du grand public. Aujourd’hui, elle publie « Non ! J’ai arrêté / Trouver un chemin de sortie face à l’alcool”, préfacé par le Docteur Laurent Karila (psychiatre addictologue, responsable du Centre de référence cocaïne au Centre d’enseignement, de recherche et de traitement des addictions (CERTA) de l’Hôpital Paul Brousse à Villejuif). InterEditions, en librairie depuis le 3 février 2014.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s