L’impensable ! Des nourrissons empoisonnés par des poches de nutriments, comment est-ce possible en 2014 en France ? Comment des poches de transfusion alimentaire contaminées peuvent se retrouver dans des maternités françaises ? On peut, bien sûr, formuler, reformuler, rereformuler… L’impensable c’est pourtant bien produit ! Milie, Chloé et Théo sont morts, des parents sont ravagés par le chagrin, des familles sont brisées ! Trois nourrissons sont morts à l’hôpital de Chambéry, ils ne sont pas morts d’insuffisance, ou de malformations, ni de la fameuse « mort subite », mais d’un empoisonnement, d’une négligence, d’une erreur humaine… car forcément qu’il y a eu erreur, négligence pour que ces poches de nutriments se soient retrouvées suspendues au dessus des berceaux ! Les parents des petites victimes attaquent l’hôpital de Chambéry, qui de son côté déposé plainte contre X. La ministre de la Santé et les autorités sanitaires assurent que toutes les poches contaminées ont été retirées. Le parquet a ouvert une enquête préliminaire après la mort des trois nourrissons à l’hôpital de Chambéry début décembre pour déterminer les causes de ce drame et surtout les responsabilités : l’hôpital de Chambéry ou le fabriquant des poches un laboratoire français dont le nom n’a pas été encore dévoilé ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s