Mort subite du nourrisson : les causes

L’association nationale naître et vivre dresse la liste des causes connues :
« Infections : surtout virales mais parfois bactériennes, souvent respiratoires mais parfois touchant d’autres organes, voire généralisées.

Reflux gastro-oesophagien dont on a sûrement exagéré la responsabilité ces dernières années.

Hyperréflectivité vagale : exagération d’un réflexe normal ralentissant le coeur lors de certain stimulus, souvent d’origine digestive chez le nourrisson.

Hyperthermie : réaction fébrile importante lors d’un épisode infectieux, et/ou environnement surchauffé chez un enfant trop couvert.

Accident de literie : la fréquence diminue depuis les campagnes de prévention.

Autres causes : elles sont beaucoup plus rares. Parmi elles, quelques causes avec un risque familial éventuel comme des cardiopathie, des maladies métaboliques…

Enfin, un certain nombre de morts subites restent totalement inexpliquées par le bilan pratiqué : on peut alors parler de Mort Subite inexpliquée du Nourrisson (environ 25% des cas) ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s