A l’échelle mondiale, 26 millions de personnes souffriraient de la maladie d’Alzheimer. Ce chiffre, qui donne déjà le vertige, pourrait être multiplié par quatre d’ici 2050. Une équipe américaine sonne l’alarme.

Le Pr Ron Brookmeyer de la Johns Hopkins University de Baltimore, travaille sur le sujet depuis de nombreuses années ses dernières estimations ne font qu’en confirmer d’autres, plus anciennes, qui datent de 1998. Allongement de l’espérance de vie oblige, en 2050 une personne sur 85 sera frappée par la maladie d’Alzheimer. Près de la moitié de ces malades (43%) « auront besoin d’un niveau de prise en charge et d’accompagnement élevés », prévient Brookmeyer qui appelle « les autorités sanitaires de tous les pays à se mobiliser pour anticiper au mieux cette épidémie à venir ». D’après les estimations de Brookmeyer, la plus forte progression de l’incidence concernera le continent asiatique, 63 millions de cas y seront recensés en 2050. Contre 12 millions actuellement, soit une multiplication par 5 !

En France d’après le ministère de la santé, 800 000 personnes sont concernées par la maladie. Mais 165 000 nouveaux cas surviennent chaque année. Des chiffres qui ont justifié la mise en place du Plan Alzheimer, dont la dernière version a été lancée en 2004. Ce dernier ne vise pas seulement à augmenter l’effort de recherche, la formation et l’information. Il doit également développer le nombre de consultations mémoire et de places d’hébergement ».

Source : Alzheimer and Dementia, 10 juin 2007

Publicités

2 réflexions au sujet de «  »

  1. L’Asie (et notamment les pays en développement) est le continent le plus touché. Il semblerait que les pays en développement soient les plus touchés. Selon les estimations des scientifiques de l’organisme Alzheimer Disease International (ADI), qui représente 75 associations nationales de malades dans le monde, six cas sur dix sont diagnostiqués dans ces pays là.

    Ainsi, en 2040 plus de sept personnes sur dix souffrant de cette maladie –ou apparentée- vivront dans des pays en développement comme la Chine. Avec l’avancée en âge de ces régions, entre 2001 et 2040, le nombre de malades devrait quadrupler en Inde ou en Chine et dans d’autres pays d’Asie. Toujours selon ces spécialistes, il pourrait même être multiplié par cinq en Amérique latine, en Afrique du nord ou au Proche Orient. Quant aux pays développés, le nombre de cas devrait doubler sur cette même période. Il y a déjà plus de personnes atteintes de maladies neurodégénératives en Asie qu’en Europe (4.8 millions) et aux Etats-Unis (3.4 millions) réunis. D’ici 2040, il y aura rien qu’en Chine, plus de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou assimilée que dans l’ensemble des pays développés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s