Swissmedic, l’autorité suisse de contrôle et d’autorisation des produits thérapeutiques a alerté l’entreprise berlinoise Bayer Schering Pharma suite au décès par embolie pulmonaire d’une jeune femme qui prenait la pilule Yaz depuis dix mois. Une enquête est ouverte pour définir s’il y a un lien entre ce traitement et la formation de cet embole fatal. A l’heure actuelle nous ignorions si la jeune femme avait des antécédents de troubles veineux, une anomalie de la coagulation ou si elle fumait… autant de facteurs favorisant les thromboses veineuses. Le porte-parole du groupe allemand a confirmé une information du « Tagesspiegel » sur une enquête interne liée à ce cas.

Lire la suite