La grippe porcine ne cesse de faire chaque jour de nouvelles victimes déjà 159 morts au Mexique, un aux USA et des cas confirmés partout sur la planète. La pandémie (épidémie planétaire) grippale est imminente. L’Organisation mondiale de la Santé vient de relever le niveau d’alerte de 4 à 5 sur une échelle qui en compte 6. Pour suivre les bulletins émis par l’OMS, cliquez ici.
L’Europe n’est pas épargnée. En France 32 cas probables et des suspicions chez des voyageurs de retour du Mexique. Le ministère français de la Santé a commandé 200 millions de masques qui viendront s’ajouter aux 700 millions déjà stockés sur le territoire français. Une réunion interministérielle est prévue ce matin afin d’étudier les mesures à appliquer dans le cas d’une alerte de niveau 5. L’organisation mondiale de la santé recommande à tous les pays de se préparer à une pandémie mondiale. L’alerte est donc maximale. La possibilité de suspendre les liaisons aériennes en direction du Mexique sera étudiée, malgré cette pandémie imminente, l’OMS tente d’appeler au calme. (Lire l’interview du directeur de l’OMS)

D’après les experts interrogés par nos confrères du Parisien.fr, des inconnues subsistent : « Il nous manque des informations. De quoi au juste sont morts les gens au Mexique ? Car le génome de ce virus contient une séquence similaire à celui du porc mais, à ce jour, il n’y a pas d’animal malade ». De quoi sont-ils morts ? « D’une grippe, de ses complications ?» s’interroge dans une interview accordée au Parisien, Antoine Flahault, directeur de l’Ecole des hautes études en santé publique, spécialiste de la grippe. « Il se peut que les victimes aient été touchées par un virus totalement nouveau de la grippe. Il est effrayant, car il peut tuer comme une grippe classique mais, si les gens se soignent, il n’y a pas de crainte de voir les morts se multiplier. » Une hypothèse défendue par bon nombre de scientifiques qui s’accordent à dire que cette grippe n’a de porcine que le nom. D’ailleurs, on parle aujourd’hui de « grippe mexicaine ».

Qu’est-ce que la phase 5
Phase 5 : elle se caractérisée par une propagation interhumaine du virus dans au moins deux pays d’une Région de l’OMS. Si la plupart des pays ne sont pas touchés à ce stade, la déclaration de la phase 5 est un signal fort indiquant qu’une pandémie est imminente et qu’il reste peu de temps pour finaliser l’organisation, la diffusion et la mise en oeuvre des mesures d’atténuation prévues.
Phase 6: dite aussi phase de pandémie, elle se caractérise par des flambées à l’échelon communautaire dans au moins un pays d’une autre Région de l’OMS en plus des critères définis à la phase 5. La déclaration de cette phase indiquera qu’une pandémie mondiale est en cours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s