Les labels de qualité et d’origine (Label Rouge , AOC, etc) sont devenus moins importants aux yeux des acheteurs que les prix des produits alimentaires, révèle une enquête du Crédoc : 73 % des consommateurs s’y référaient un peu ou beaucoup en 2004, 69 % en 2007, et seule une courte majorité de consommateurs (52 %) y semble encore favorable. Et les jeunes générations sont les moins convaincues ! Deux labels conservent pourtant une bonne image : le Label Rouge (principalement pour les viandes et les volailles, que 6 Français sur 10 se disent prêts à payer plus cher) et le sigle AB (agriculture biologique). Les légumes estampillés AB sont perçus comme « meilleurs pour la santé » et plus savoureux…

Sources Nutrinews Hebdo
Consommation et modes de vie 2008, n° 212, Crédoc.

Publicités