C’est une première dans la recherche médicale. Une enquête menée par l’Inserm et la MGEN en France sur 100 000 femmes a permis de mettre en évidence un facteur alimentaire dans la survenue du cancer du sein. Menée depuis 1995, cette enquête baptisée E3N dont le premier voleta été publiée cette semaine dans l’American Journal of Epidemiology conclut que « la consommation importante de certaines graisses utilisées en masse dans l’industrie alimentaire, les acides gras trans, doublerait le risque de cancer du sein ».

Mais où trouve-t-on ces acides gras trans ? Hélas dans la majorité – pour ne pas dire l’intégralité- des préparations culinaires, mais aussi dans les biscuits, fast-food !

Lire la suite

Publicités

Paris – le 3 avril 2008. Nathalie Belloir, jeune diabétique à qui on avait refusé sa titularisation en 2007, sous prétexte qu’elle était « inapte aux fonctions d’aide soignante salariée dans la fonction publique » à cause de son diabète, vient de gagner son procès, dont la délibération avait lieu aujourd’hui même, au tribunal administratif de Rennes. Les juges ont annulé la décision de l’hôpital qu’ils ont jugé infondée et injustifiée. L’Association française des Diabétiques (AFD) qui a soutenu Nathalie depuis le début, se réjouit de cette victoire. C’est un signe d’espoir pour toutes les personnes diabétiques, mais aussi un signal fort à destination des employeurs. Nous espérons que cette décision fera jurisprudence dans toute la France.