rayonnage-de-legumes.jpg

« Evitez le grignotage entre les repas », « Ne mangez ni trop salé, ni trop gras», « Consommez au moins cinq fruits et légumes par jour »… Selon une étude menée en octobre 2007 par L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) 87 % des 15 ans et plus accueillent favorablement l’insertion de ces messages sanitaires dans les publicités alimentaires. Questionnés sur l’impact de ces communications de prévention sur leur comportement alimentaire et d’achat, 21% des 15 ans et plus déclarent avoir changé leurs habitudes alimentaires et 17% leurs habitudes d’achat de produits alimentaires ou de boissons. Tous déclarent au minimum consommer davantage de fruits et légumes. L’incitation au changement de comportement est plus importante chez les adultes (plus de 15 ans) petits consommateurs de fruits et légumes et chez ceux qui grignotent.
Lire la suite