ventreplat21.jpg

Un ventre plat, des seins plus fermes et plus gros. Un nez plus fin, plus droit. et le tout aux frais de la sécu ! Vous y croyez-vous ? Eh bien oui c’est possible il suffit de se faire opérer par un chirurgien esthétique très compréhensif. Selon l’Assurance Maladie, cette fraude à la chirurgie esthétique lui coûterait 10 millions d’euros. « La chirurgie plastique recouvre deux notions, la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique. La chirurgie réparatrice est prise en charge par l’Assurance Maladie, alors que la chirurgie esthétique ne l’est pas » a expliqué à l’AFP Pierre Fender, le directeur de la répression des fraudes à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM).

« Trois grands organes sont touchés par les tentatives de fraude et d’escroquerie à l’Assurance Maladie. Le premier, c’est le ventre, le deuxième le nez et le troisième le sein » poursuit le directeur. En tête du palmarès des fraudes, les liposuccions de ventres que certains chirurgiens parviennent à faire passer pour une reconstruction de ventre suite à une grossesse ou à une perte de poids importante (obèses). Pour le nez, ce sont seulement les reconstructions suite à un traumatisme ou à une déviation qui sont censées être prises en charge. Idem pour les petits seins où les remboursements ne concernent que les patientes qui ont subi une ablation suite à un cancer, qui ont une malformation grave ou pas de glandes mammaires. En revanche, concernant le remboursement des interventions sur les très gros seins, l’Assurance Maladie prend en compte les répercutions éventuelles sur la santé, comme le mal de dos. Depuis février 2006, il existe au sein de la CNAM une direction dédiée à la lutte contre les abus et les fraudes. Un dossier sur deux de demande de demande de prise en charge a reçu un avis négatif en 2006. Autant de tentatives de fraude ! « Aujourd’hui, toutes les personnes qui font une demande de prise en charge pour une opération plastique sont convoquées et examinées par les médecins conseils sur le terrain » précise Pierre Fender. Par ailleurs, l’Assurance Maladie va lancer en 2007 un « contrôle contentieux » à l’encontre des médecins fraudeurs.

Publicités

Une réflexion au sujet de «  »

  1. Sympa cet article !

    Le pire c’est que la chirurgie plastique ne donne pas des résultats à 100 %.

    Un ami qui était obèse depuis des années (140 kgs pour 1m80)a perdu la moitié de son poids « grâce » à la chirurgie.
    Aujourd’hui, sa silhouette s’est certes transformée mais malgré les nombreuses opérations qui ont suivies il présente une gynécoplastie assez gênante (en gros c’est comme si il possédait une poitrine féminine…) sans compter les cicatrices au ventre qui étaient censées disparaitre dans un délai raisonnable et les douleurs associées à ces cicatrices…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s