Interdiction de nourrir les oiseaux dans les parcs

Pigeons voyageurs, oiseaux des parcs et jardins publics… sont sous surveillance. Le principe de précaution va bon train actuellement en matière de grippe aviaire. Les ministères de la santé et de l’agriculture ont sollicité l’Agence française de sécurité et de surveillance alimentaire pour ’évaluer le risque sanitaire que représentent ces oiseaux tant au plan de la santé animale que de la santé publique. L’évaluation est sans appel, l’agence recommande l’interdiction pure et simple de nourrir les pigeons et les oiseaux dans les parcs et espaces publics. Elle conseille d’assurer une surveillance accrue de ces sites. La formation et l’équipement des professionnels qui interviennent dans les parcs est vivement recommandée afin d’optimiser l’épidémiosurveillance sur le territoire.
Lire la suite