Selon, l’association européenne pour l’étude de l’obésité un enfant européen sur cinq serait en surpoids, soit plus de 14 millions de cas ! Parmi eux, trois millions seraient obèses. Chaque année, ce serait plus de 400000 enfants qui seraient confrontés à ce type de problème. En France, il y aurait un enfant obèse sur 10. Les pays les plus touchés bordent la méditerranée : Malte, la Sicile, Gibraltar, la Crète mais aussi l’Espagne et l’Italie sont les plus mauvais élèves européens avec plus de 30% de leurs 5-11 ans qui souffrent de surpoids. Viennent ensuite l’Angleterre, l’Irlande, la Suède et la Grèce (20% des 5-11 ans seraient trop gros). La France, avec entre 10 et 20% de ces jeunes frappés par le surpoids, se trouve aux côtés de la Suisse et de la Pologne dans le troisième wagon. Quel avenir prépare-t-on à nos enfants ? Avons-nous le droit d’en faire des obèses, des hypertendus, des diabétiques… ? C’est à nous, adultes, parents, grand-parents, de prendre les choses en main. Il faut modifier notre façon d’acheter, de cuisiner et de consommer.

Trop de friandises dans les placards

Les pouvoirs publics réagissent en se dotant d’un arsenal d’actions pour lutter contre l’obésité infantile. Programme de nutrition dans les cantines, campagne d’information (guide nutrition), carnet de suivi alimentaire qui sera glissé dans le carnet de santé de l’enfant, etc. Le Sénat a adopté ce vendredi 1er avril un amendement gouvernemental qui contraint les industriels de l’agro-alimentaire à lutter contre l’obésité lors de la diffusion à la télévision de leurs annonces publicitaires. A noter que les sucreries installées aux caisses des magasins ne devront plus être à la portée des jeunes consommateurs d’ici peu. La tâche est d’envergure, mais si l’on ne fait rien, les conséquences sur la population française, en terme de longévité et d’état de santé, seront très graves. N’oublions pas le coût financier de la prise en charge de ces pathologies sur les finances de la sécurité sociale.

Priorité aux fruits et légumes

Aujourd’hui, les placards sont bourrés de biscuits, friandises, chocolat, etc. Nos congélateurs de pizza, plats cuisinés, crèmes glacées. Il faut tout revoir. Le BAba d’une alimentation équilibrée est de privilégier les fruits et les légumes, de limiter l’apport de graisse, de sel et de sucre. Servir des portions, ne pas resservir l’enfant. Les recommandations en la matière sont de consommer au moins cinq fruits et légumes par jour. Au-delà des qualités nutritionnelles, ces aliments sont des anti-oxydants dont les vertus contre les maladies cardio-vasculaires sont prouvées.

Trop de sodas et de jus de fruits

La progression inquiétante de la consommation des boissons gazeuses (+26%) et des jus de fruits (77%) est incriminée dans la prise de poids et l’obésité des enfants et adolescents des pays industrialisés. Il faut rétablir l’eau à table. C’est simple et pourtant… Glisser dans le sac de l’écolier une petite bouteille d’eau plutôt qu’une briquette de jus de fruits. Echanger la barre de céréales, la viennoiserie ou pire la barre chocolatée par un morceau de pain avec un bout de chocolat ou un yaourt ou encore un fruit. Ce sont les parents qui font les courses, ne l’oublions pas ! Eviter les plats cuisinés faciles à réchauffer mais gorger de sel et de sucre. Une salade, des haricots verts et une tranche de poisson sont aussi simples à préparer (court-bouillon, four ou vapeur) que de faire réchauffer une guiche lorraine. Ne cédez pas à la tentation du « tout fait, vite fait » car cela ne sera pas sans conséquences sur la santé et la vie de votre enfant…

Claire Chunlaud

Site internet du plan national nutrition santé.
Pour obtenir le carnet de nutrition, votre médecin doit contacter : Family service, 44, rue Condorcet, ZAE Les Châtaigniers III, 95157 Taverny cedex.

A lire aussi un autre article sur le sujet trouvé sur le web..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s