RFI et MSF unissent leurs forces pour contribuer plus largement encore à la prévention d’Ebola en Afrique. La radio du monde, suivie chaque semaine par plus de 31 millions d’auditeurs sur le continent, met ses antennes à disposition de l’association humanitaire, très présente sur place. Des messages ciblés en français, en anglais, en haoussa et en portugais sont diffusés aux heures de grande écoute à destination des pays touchés. RFI met également à disposition de ses internautes des fiches pédagogiques (réalisées en collaboration avec MSF) pour mieux informer les populations sur cette fièvre hémorragique mais aussi pour s’en protéger et se soigner.

Le message de prévention d’une minute, réalisé avec MSF, a pour objectif de sensibiliser les auditeurs à la détection des symptômes d’Ebola ainsi qu’aux mesures sanitaires de prévention :

· Ecoutez le message de prévention en français
La rédaction de RFI fait le point sur la fièvre hémorragique à travers une infographie pédagogique et illustrée, à retrouver sur rfi.fr : http://graphics.rfi.fr/virus-ebola-epidemie-infographie/ :

Ces initiatives viennent renforcer la mobilisation de la rédaction de RFI qui s’attache à informer ses auditeurs quotidiennement dans ses journaux et magazines, à l’image de l’émission « Priorité santé », récemment délocalisée à Conakry, en Guinée.

Ebola : pas de nouveau cas en Europe

« Les échantillons analysés par l’Institut de microbiologie ont abouti à des tests négatifs pour la présence du virus Ebola ». C’est dans un communiqué que les autorités sanitaires espagnoles ont annoncé que les tests réalisés à Valence sur un malade qui était soupçonnée d’avoir contracté le virus Ebola se sont avérés négatifs. Le patient, qui serait de nationalité nigériane, est dans un état « stable », par mesure de précaution et en attendant le résultat de ces tests, il avait été placé en isolement dans l’hôpital spécialisé de Saint-Jean à Alicante (ouest de l’Espagne) car on craignait qu’il ne soit atteint du virus de la fièvre hémorragique qui a déjà fait plus d’un millier de morts cette année.
Lire la suite