Ophtalmologie

TOM, rien que pour vos yeux !

La crise sanitaire -et son lot de protocoles restrictifs- aura eu quelques effets secondaires positifs. Elle aura notamment permis de populariser un dispositif sous utilisé jusqu’ici en France, la téléconsultation. Respect des distanciations, limitation des déplacements et remboursement à 100%, la consultation à distance est une formule tout à fait adaptée à ce contexte sanitaire inédit où la distance reste la meilleure arme pour limiter la propagation du virus. Si certains découvraient le concept, d’autres des précurseurs, s’en réjouissaient. C’est le cas du Docteur Lamine Haddad. Ophtalmologue à Bourg-la-Reine et à l’hôpital Cochin, il est le père de TOM (lire son interview ici). Un concept de Téléconsultation d’Ophtalmologie Mobile qui intervient dans les zones rurales de trois départements franciliens.

Lancé en 2018, TOM est un dispositif pilote doté aujourd’hui de trois véhicules suréquipés qui proposent des consultations d’ophtalmologie de pointe à distance aux habitants des zones rurales en Ile-de-France, mais également en province via des partenariats avec des pôles santé. 

Les patients sont accueillis à l’arrière de l’unité mobile. Une personne attend dans la salle d’attente, les patients suivants restent à l’extérieur du véhicule. @parlonssante.com

Lancé en 2018 avec le soutien logistique de Maximilien Courtois, TOM est un dispositif pilote doté aujourd’hui de trois véhicules suréquipés qui proposent via l’application Doctolib des consultations médicales à distance aux habitants des zones rurales de l’Essonne, de la Seine-et Marne et des Yvelines. Mais il s’exporte désormais également en province via des partenariats avec des pôles santé. 

TOM, ce n’est pas qu’une simple téléconsultation avec un spécialiste, c’est l’opportunité pour des patients de zones rurales d’accéder à une prise en charge dans un centre médical et universitaire doté d’un plateau technique de pointe spécialisé dans les maladies et la chirurgie des yeux, l’OphtalmoPôle de Paris. Le patient bénéficie d’une expertise de haut niveau sans se déplacer pour la consultation, le bilan et le suivi des soins. L’intervention -si elle est nécessaire-, sera réalisée à l’OphtalmoPôle.

L’OphtalmoPôle de Paris sis à Cochin. @parlonssante.com

TOM, comment ça marche ?

Pour le patient tout commence par une prise de rdv via l’application Doctolib. Une fois la date convenue. Muni de sa carte vitale, il se présente le jour-J devant le véhicule siglé TOM. Il prend place à l’arrière du véhicule dans une petite salle d’attente. A l’heure-H, le patient pénètre dans le cabinet pour effectuer un bilan complet de la santé de ses yeux (fonds d’œil, vérification de la correction pour un renouvellement de lunettes, vérifier votre vue et modifier les verres de vos lunettes, détection de glaucome, cataracte ou de DMLA…). L’unité mobile est dotée d’équipements de pointe. C’est un duo orthoptiste/ophtalmologiste qui prend en charge le patient. Le bilan ophtalmologique complet équivalent à ceux que l’on pratique à l’hôpital est pratiqué en présentiel par l’orthoptiste.

L’unité mobile est dotée d’équipements de pointe. @parlonssante.com

Dans son cabinet médical parisien, un ophtalmologue suit le bilan et examine les résultats. Puis, il appelle l’unité mobile pour une téléconsultation en visio. Echange avec le patient, diagnostic, prescription de médicaments ou programmation d’intervention, c’est une consultation ordinaire qui se déroule.

Claire Chunlaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s