Cosmétiques : le boom du bio !

Aujourd’hui plus que jamais, une véritable prise de conscience concernant le mieux vivre est en train de se propager à travers la France. Le bio fait désormais partie de notre quotidien. Que l’on soit adepte ou pas, une chose est sûre, la méfiance est de mise sur tous les autres produits de la vie courante. Alimentation, habillement, produits ménagers… et bien sûr cosmétiques. Ces produits pas comme les autres que l’on s’applique notamment sur la fine peau du visage et des mains, pénètrent dans notre organisme, doucement mais sûrement…

Il y a encore dix ans, on achetait des senteurs, des marques, des textures, aujourd’hui, c’est terminé, trop d’excès, de scandales, le doute s’est installé, désormais, lunette sur le nez on décortique les étiquettes. Mais la longue et interminable liste des ingrédients… est un vrai casse-tête. A moins d’être titulaire d’un doctorat en chimie, difficile de décrypter le contenu de votre crème hydratante… Alors comme le doute subsiste, il profite aux nouveaux venus, la cosmétique bio et le tout naturel. Ces nouveaux produits font une entrée remarquée et remarquable dans nos salles de bains : 3 Françaises sur quatre en ont déjà achetés !

Selon une étude réalisée du 6 au 10 septembre 2018 par l’Ifop pour la marque Nuoobox.com, plus d’une jeune Française (18-24 ans) sur deux a déjà acheté des produits cosmétiques bio ou naturel au cours de l’année passée. Elles sont beaucoup plus nombreuses chez leurs aînées qui sont 65% (des 50-64 ans) a utilisé ses cosmétiques bio ou naturel. Leurs motivations ? Prendre soin de son corps (64%), utiliser des produits efficaces (60%) et préserver l’environnement (56%). 

Les produits cosmétiques bio ou naturels les plus prisés sont les soins pour le visage (57%), les produits d’hygiène pour le visage (57%) et les soins pour le corps (58%). Les produits pour cheveux bio ou naturel sont également les plus utilisés (55%). Comme pour l’alimentation, le frein au développement de ce marché est le prix des cosmétiques bio.

Laure Friscourt, Directrice du pôle Beauté et Grande Consommation de l’Ifop : « L’étude montre une grande dynamique du bio et de la naturalité dans le domaine de la beauté, mais à la fois une grande méfiance de la part des consommatrices. Ce phénomène se décrypte par le fait que l’efficacité des produits cosmétiques bio ou naturel est à la fois l’une des principales motivations, mais aussi l’un des principaux freins. Il y a quelques années, les ingrédients bio ou naturels étaient perçus comme inefficaces alors qu’aujourd’hui la mentalité évolue sur la question.

Avec la démocratisation du cosmétique bio ou naturel, les petites entreprises peuvent se positionner sur ce marché. Cette émergence des INDIE BRANDS arrive directement des US, il s’agit de petites marques qui arrivent à prendre une part de marché avec un modèle économique très agile notamment avec des plateformes de e-commerce, moins coûteuses que les boutiques physiques ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s