La grippe joue les trouble-fête

Fièvres, céphalées, douleurs musculaires, fatigue, la grippe s’est à nouveau invitée à la table du réveillon cette année. L’épidémie est désormais en cours dans les 13 régions de France métropolitaine et touche en majorité les personnes âgées, qui représentent environ 2/3 des hospitalisations. «L’année dernière le virus qui circulait était le virus B et cette année le virus dominant est le virus AH3N2», selon le réseau Sentinelles qui alerte les autorités sanitaires sur les phénomènes épidémiques. Selon les données de Santé publique France, une forte augmentation du recours aux soins a été constatée la semaine dernière chez les plus de 65 ans, dont la plus grande partie est liée à la grippe. Mais l’épidémie peut également frapper des personnes plus jeunes et vulnérables, tels que les malades chroniques ou les femmes enceintes. Vous pouvez participer au suivi de l’évolution de la maladie, rendez-vous sur grippenet.

Cl.C

Face à cette situation, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a immédiatement demandé aux Agences régionales de santé (ARS) de sensibiliser les établissements accueillant des personnes âgées aux mesures de prévention et de contrôle de la grippe saisonnière. Il a notamment été demandé aux directeurs de ces établissements de relancer la vaccination chez les résidents et de bien rappeler les recommandations pour les personnels concernant les mesures barrières à adopter (lavage de mains, port du masque, réduction des contacts…).

La grippe n’est pas une maladie banale. Elle peut être dangereuse et surtout très contagieuse. Et la période de fêtes avec son lot d’embrassades et de repas de famille est une aubaine pour le virus qui fait des ravages. Pour s’en prévenir surtout si vous avez des enfants en bas âge, des personnes âgées ou immuno-dépressives, des recommandations d’hygiène s’imposent :

- Évitez les contacts rapprochés avec la personne atteinte de grippe, en particulier si vous êtes âgé de plus de 65 ans, porteur d’une maladie chronique ou enceinte ;
- Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec une solution hydro alcoolique ;
- Couvrez-vous la bouche et le nez en cas de toux et d’éternuement ;
- Utilisez des mouchoirs en papier à usage unique et jetez-les ;
- Si vous avez des signes de grippe (fièvre, toux, courbatures, fatigue…), contactez votre médecin traitant (si besoin composez le 15).

La Direction générale de la santé rappelle, par ailleurs, qu’il reste quelques jours pour se faire vacciner. Il faut 15 jours en moyenne, après une vaccination, pour être protégé.

– – – – – – –

LES CHIFFRES CLÉS DE L’ÉPIDÉMIE DE GRIPPE 2015-2016

  • Près de 2,3 millions de consultations pour syndrome grippal
  • Sur-représentation des enfants de moins de 15 ans parmi les consultations (42%)
  • Une épidémie tardive et prolongée (11 semaines)
  • Plus de 3000 hospitalisations signalées par les services d’urgences
  • 1109 cas graves de grippe admis en réanimation
  • Près de 75% n’étaient pas vaccinés

Sources : Ministère de la Santé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s