E-santé : une appli pour booster les facultés cognitives des patients atteints de SEP

Il s'agit d'un exercice qui entraîne les capacités d'imagerie mentale et d'orientation dans l'espace. Le patient doit répondre le plus rapidement possible si la main qui lui est présentée est une main droite où une main gauche. Au fur à mesure de l'avancée dans le programme, la tâche se complexifie avec des mains en situation et des mains vue dans un miroir...
Il s’agit d’un exercice qui entraîne les capacités d’imagerie mentale et d’orientation dans l’espace. Le patient doit répondre le plus rapidement possible si la main qui lui est présentée est une main droite où une main gauche. Au fur à mesure de l’avancée dans le programme, la tâche se complexifie avec des mains en situation et des mains vue dans un miroir…

Les applications de e-santé pullulent, aujourd’hui, l’une d’elles s’adresse aux malades atteints de sclérose en plaque (SEP)  et propose via des outils interactifs de stimulation et de rééducation des fonctions cognitives (mémoire, attention, langage, vue…). Elle a été conçue par HAPPYneuron SAS, une filiale du groupe français SBT implantée à Lyon et à Toulouse. Les exercices ludiques qui composent ce programme SEP se focalisent sur les fonctions principalement altérées chez les patients et le programme ajuste automatiquement la difficulté en fonction des besoins de chaque individu rendant ainsi la plateforme particulièrement intéressante et simple d’utilisation pour les professionnels de santé et leurs patients.

« La remédiation cognitive digitale »

HAPPYneuron a annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord avec Merck, une entreprise de Sciences et Technologie de pointe dans les domaines de la santé, des sciences de la vie et des matériaux de haute performance, octroyant une licence exclusive sur ses programmes de remédiation cognitive à destination des personnes souffrant d’une sclérose en plaques (SEP).  « Nous sommes très fier que Merck ait choisi notre programme »,  déclare Franck Tarpin‐Bernard, le Président d’HAPPYneuron. « Cette accord est une reconnaissance majeure du travail de fond que nous avons mené ces dernières années pour élaborer des programmes d’entraînement adaptés aux spécificités de chaque indication médicale. Ceci renforce notre volonté de devenir un des leaders mondiaux de la remédiation cognitive digitale ».

HAPPYneuron sera progressivement accessible aux patients SEP avec une première phase de déploiement commençant par le Brésil, l’Argentine, l’Israël, l’Italie, la France et les Pays‐Bas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s