Fibromyalgie et thermalisme

Le 17 avril dernier, se déroulait à Dax le Congrès National de la Fibromyalgie sous la présidence des Dr PHILIPPE DUCAMP et PATRICK SICHERE en partenariat avec la ville de Dax et la Communauté d’Agglomération du Grand Dax.

Ce congrès, organisé par l’Association des Fibromyalgiques Sud Aquitaine (AFSA), avait pour but de montrer quelle était la meilleure prise en charge de nos jours pour cette maladie complexe. L’intérêt du programme scientifique, élaboré par le Dr PHILIPPE DUCAMP de Dax, a suscité l’enthousiasme de plus de 450 congressistes. Tous ont reformulé ce qu’était la Fibromyalgie ou le Syndrome Fibromyalgique, ce dernier étant probablement un complexe d’Hypersensitivisation que le Professeur YVES MAUGARS s’est attaché à décrire, rendant ainsi plus compréhensibles nombre de syndromes fonctionnels chroniques. Le Pr PAUL LE GOFF a retracé l’historique de la maladie, en passant par l’épidémiologie et l’importance que représente la maladie sur un plan socio-meédico- économique. Le Pr FRANCIS
BLOTMAN a décrit tous les aspects de la maladie depuis le diagnostic clinique, en passant par divers examens complémentaires obligatoires nécessaires à la confirmation du diagnostic ; d’autres plus spécialisés seront à réaliser dans un deuxième temps, afin d’éliminer une autre pathologie aux signes cliniques apparentés.


La fibromyalgie est certainement la pathologie qui, depuis trente ans, a vu naître, aussi bien en France que dans le monde entier, le plus grand nombre d’associations de patients. Ceci était nécessaire pour la reconnaissance de la maladie devant la division du monde médical. En effet, ceux que l’on appelle les «fibro-sceptiques» considèrent que la fibromyalgie représente le continuum d’une pathologie pré-existante, qui se manifeste par une symptomatologie douloureuse chronique. Les autres font de la fibromyalgie une entité nosologique à part entière se distinguant
d’un grand nombre de pathologies neuro-endocrines, rhumatologiques, psychiatriques ou fonctionnelles aux signes cliniques souvent communs.

C’est au prix d’un long parcours d’errance médicale, comprenant des avis auprès de 5 à 15 médecins différents pendant 2.7 années que le diagnostic de fibromyalgie est posé en France. La recherche est surtout dirigée actuellement vers une meilleure compréhension de la physio-pathologie et vers l’élaboration d’un traitement médicamenteux adapté.

Mais que devient la vie du fibromyalgique après le diagnostic ?

Le Dr ERIC SERRA, le Dr PHILIPPE DUCAMP et le Dr PATRICK SICHERE ont répondu à cette question selon trois points de vue différents mais synthétisant une seule et même réponse : le patient doit s’approprier progressivement un phénomène de «coping» positif, accompagné dans le cadre d’une éducation à la santé et thérapeutique que le médecin dirige.

Mais le Dr DUCAMP a rappelé que les médecins doivent se réapproprier «un domaine de consultation» où vouloir apprendre à partir des connaissances du patient est une véritable compétence médicale et que celle-ci doit faire l’objet d’une formation spécifique à la faculté de Médecine. Les Dr Philippe TOURNESAC et Philippe CASTERA ont décrit l’intérêt de l’Homéopathie, l’Acupuncture et l’Ostéopathie comme des thérapeutiques complémentaires mais parfois judicieuses pour améliorer la symptomatologie clinique des patients souffrant de fibromyalgie.

Le Pr BERNARD BANNWARTH, rhumatologue et spécialiste en pharmacologie, nous a démontré qu’aucun médicament n’était actuellement spécifique à la fibromyalgie et que le rapport bénéfice/risque était à prendre en considération avant l’instauration. Le traitement doit être en permanence réévalué par rapport à l’évolution de la symptomatologie. La prise en charge thérapeutique doit donc privilégier les traitements non médicamenteux.

Le Dr ALAIN FRANCON de Aix Les Bains a alors fait une revue de la littérature de l’intérêt du Thermalisme dans la prise en charge de la fibromyalgie concluant à son efficacité avec une amélioration de la symptomatologie douloureuse, une diminution de la fatigue à long terme et une amélioration de la qualité de vie.

Le Pr JEAN CAMBAR a alors présenté quelle était l’offre nationale de soins des stations thermales pour la prise en charge de la fibromyalgie. Ce tour d’horizon a permis de vérifier l’intérêt porté aujourd’hui à cette thérapeutique ancestrale pour la prise en charge des pathologies douloureuses chroniques et de la fibromyalgie en particulier. En effet, le thermalisme représente actuellement le seul endroit, en dehors des services hospitaliers spécialisés ou des centres de rééducation fonctionnelle, où le patient douloureux chronique peut se retrouver en groupes homogènes, pris en charge par une pluridisciplinarité avec des soins spécifiques et adaptés, une éducation à la santé, une éducation thérapeutique et l’appropriation par le patient d’un «coping» positif.

Le thermalisme rassemblerait donc l’ensemble des éléments nécessaires au traitement non médicamenteux et à l’amélioration de la qualité de vie du patient fibromyalgique, faisant de cette thérapeutique le traitement de choix et de première intention comme l’a souligné le Pr BLOTMAN. Les fibromyalgiques qui présentent souvent une cinésiophobie trouveront en milieu thermal toutes

les conditions nécessaires à un reconditionnement à l’effort encadré. Le Dr PHILIPPE DUCAMP a montré tout l’intérêt des activités physiques dans ce contexte en présentant un nouveau concept d’adaptation à l’effort nommé «Pilathérapie» . Celle ci sera développée en détails lors du prochain congrès de CLERMONT FERRAND le 29 mai 2010, consacré entièrement au Thermalisme pour la prise en charge de la fibromyalgie où il sera question de définir toute l’originalité du programme d’une cure Thermale dans cette indication.

Compte rendu du Congrès National de Fibromyalgie à Dax

Publicités

2 réflexions au sujet de « Fibromyalgie et thermalisme »

  1. Bonjour

    Notre association de patients, la Fédération Française des Curistes Médicalisés (FFCM, agréée par le ministère de la Santé), souhaiterai pouvoir vous envoyer désormais ses communiqués.

    pour ce faire, pourriez-vous nous indiquer votre adresse e-mail?

    Nous vous suggérons également d’aller visiter notre site Internet

    http://sites.google.com/site/federationcuristesmedicalises/

    Je reste à votre disposition au 06 83 27 22 80
    ou 02 43 21 65 78 ou ffcm@libertysurf.fr

    Cordialement

    J-P GROUZARD, président de la FFCM, ex-administrateur des Thermes Nationaux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s