Dans plus de 50% des cas, les médicaments achetés sur des sites internet dissimulant leur adresse physique sont des contrefaçons. L’Organisation mondiale de la santé lance un appel à la vigilance car les risques pour la santé publique sont réels.

« Il s’agit de médicaments délibérément et frauduleusement étiquetés pour tromper sur leur identité et/ou sur leur origine. L’utilisation de ceux-ci peut entraîner des échecs thérapeutiques, voire la mort.
Lire la suite