Ni pauvre, ni soumis, une marche pour le handicap

 

Lancement du mouvement « Ni pauvre, ni soumis » et marche vers l’Élysée le samedi 29 mars 2008 !

Le conseil d’administration de l’APF, après consultation de son réseau, a décidé de lancer un mouvement massif, permanent et capable de marquer profondément l’opinion publique afin d’obtenir un revenu d’existence décent pour les personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante, quels que soient l’âge et le régime dont elles dépendent.

Un tel mouvement citoyen ne peut se concevoir que dans un cadre inter associatif. C’est pourquoi, nous invitons tant sur le national que local l’ensemble des associations de personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante et les associations du secteur social à rejoindre ce mouvement.

Pour fédérer le plus grand nombre de personnes, nous avons décidé de nommer ce mouvement : « Ni pauvre, Ni soumis »

« Ni pauvre, ni soumis », parce que cela correspond à notre combat :
– situation de handicap ou de maladie invalidante, quel que soit l’âge = situation de pauvreté, nous ne pouvons plus l’accepter ;
– seul un revenu d’existence décent et individuel permet d’être acteur et citoyen et de ne plus être considéré comme assisté.

Ce mouvement a pour ambition que la question des revenus, préoccupation majeure des personnes en situation de handicap ou de maladie invalidante, soit au centre de la politique du handicap. Aussi, ce mouvement doit peser sur les discussions qui vont s’ouvrir dans les prochaines semaines dans le cadre du comité de suivi de la politique du handicap mis en place par Valérie Létard, le « Grenelle de l’insertion » organisé par Martin Hirsch et surtout la Conférence du handicap prévue en avril – mai 2008.

Ce mouvement demandant une préparation importante, le lancement officiel se fera en janvier.

Mais, dès à présent, nous vous donnons rendez-vous le samedi 29 mars 2008 pour une marche citoyenne et apolitique vers l’Elysée au départ de l’Esplanade des Invalides (sous réserve d’autorisation préfectorale).

N’hésitez pas à vous rapprocher de la délégation départementale de l’APF la plus proche de votre domicile si vous souhaitez nous rejoindre pour nos actions locales et venir à Paris le 29 mars prochain !

Nous comptons sur la mobilisation de tous et de chacun ! »

Jean–Marie BARBIER
Président de l’APF

Publicités

35 réflexions au sujet de « Ni pauvre, ni soumis, une marche pour le handicap »

  1. Et puis, pour une fois, les associations semblent vouloir travailler entre elles…. Et mettre un peu en sourdines leurs querelles « de clocher »!
    Voici la liste des premiers signataires de l’appel…
    A chacune et à chacun de nous de faire en sorte qu’il y en ait encore plus et que chacune d’elle « s’engage » un maximum.

    On n’a rien!
    On n’est rien!
    On n’a rien à perdre!
    Nous ne devons pas nou taire!
    Alors, FAUT QU’CA ROULE!
    Ce sont les associationsqui ont les outils pour que cela se fasse!
    Leut responsabilité est LOURDE…. TRES LOURDE!!!

    1. AIDES
    2. Alliance Maladies Rares
    3. Association d’Aide aux Personnes Incontinentes (AAPI)
    4. Association des accidentés de la vie (FNATH)
    5. Association des Cités du Secours Catholique
    6. Association des Paralysés de France (APF)
    7. Association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir
    8. Association Française des Hémophiles (AFH)
    9. Association Française contre les Myopathies (AFM)
    10. Association Française des Polyarthritiques (AFP)
    11. Association Nationale de Défense contre l’Arthrite Rhumatoïde (ANDAR)
    12. Association Française de l’Ataxie de Friedreich
    13. Association Nationale des Parents d’Enfants Aveugles (ANPEA)
    14. Association Nationale Pour l’Intégration des personnes Handicapées Moteurs (ANPIHM)
    15. Associations Pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH)
    16. Autisme-France
    17. Collectif inter associatif de la santé (CISS)
    18. Comité d’étude, d’éducation et de soins auprès des personnes polyhandicapées (CESAP)
    19. Comité de Liaison et d’Action des Parents d’Enfants et d’Adultes atteints de Handicaps Associés (CLAPEAHA)
    20. Comité National pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CNPSAA)
    21. Coordination handicap et autonomie
    22. Épilepsie-France
    23. Fédération ADESSA (services aide à domicile)
    24. Fédération des Associations Gestionnaires et des Etablissements de Réadaptation pour personnes en situation de Handicap (FAGERH)
    25. Fédération Nationale des Associations de Parents et Amis Employeurs et Gestionnaires d’établissements et services pour Personnes Handicapées Mentales (FEGAPEI)
    26. France terre d’asile
    27. Fédération des malades et handicapés (FMH)
    28. Fédération Française des Associations d’Infirmes Moteurs Cérébraux (FFAIMC)
    29. Fédération Nationale des Associations au Service des Élèves Présentant une Situation de Handicap (FNASEPH)
    30. Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques (GIHP)
    31. L’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (LADAPT)
    32. Nouvelle association Française des Sclérosés en Plaques (NAFSEP)
    33. Rencontres jeunes et handicap
    34. Union Nationale des associations de parents, de personnes handicapées Mentales et de leurs amis (UNAPEI)
    35. Union Nationale des Amis et Familles de Malades psychiques (UNAFAM)
    36. Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (UNIOPSS)
    37. Union pour la lutte contre la Sclérose en Plaques (UNISEP)
    38. Vaincre la Mucoviscidose
    39. Association des familles d’enfants handicapés de La Poste et France Télécom (AFEH)
    40. Aide à Domicile en Milieu Rural (ADMR)

    J'aime

  2. Bonjour, je suis présidente de l’ACSCAC Pays de Loire, association de lutte contre la spondylarthrite ankylosante, et je suis partie prenante dans votre action. Je relaie l’info à mes adhérents. 02 40 85 60 75

    J'aime

  3. Super !!!!
    Il faudrait que toutes les associations signataires soient rajoutées à la liste…. La liste du pacte … Avec 45 noms …. Ne reflète pas la réalité!
    Les associations nationales commencent à se bouger …
    Mais les locales et régionales, en apprence encore plus!
    Un début de frémissement dans la bouilloire de nos colères!
    Comme chante l’autre « allumez le feu »…
    Les associations ont une lourde responsabilité dans le devenir de la manif et se répercussions.

    FAUT QU’CA ROULE!

    J'aime

  4. Infos pratiques:

    Place de la République….
    Rassemblement à partir de 11 h. ……..
    Départ à 13 h. …….. ………
    Direction l’Opéra…….. …
    Donc toujours vers l’Elysée… ………..
    (2.5 KM ) ……….. ………
    29 MARS ………

    Deux liens:
    Coordination « ni pauvre ni soumis »
    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    Mon site avec sa page « Agenda » : cliquer masque agenda.
    http://motspourmaux.perso.cegetel.net/

    Dommage , Claire, On ne pourra encore se rencontrer…
    En tout cas …
    Tout semble s’organiser pour le mieux et …
    « Ca pue bon! »

    J'aime

  5. je suis la presidente de l’associaiton SOURIRES D’ENFANTS IMC
    association qui a pour but : le soutien moral , administratif , financier auprès de tous les adhérents ( enfants et adultes) je suis partie prenante dans votre action .je relaie l’info à mes adhérents
    rendez vous le 29 MARS 2007 A 11H00 AUX INVALIDES

    J'aime

  6. On y arrivera!!!
    J’en suis de plus en plus certaine …

    Quelques rares associations « boudent » la démarche …

    En recherchant un peu … Et je continue à chercher… De grands absents , ce jour, dans cet élan de solidarité et de revendications:

    Le collectif des Démocrates Handicapés
    La fédération des maladies orphelines
    LF SEP
    Association Française des diabétiques

    Rien sur leurs sites …
    Absents de l’appel…

    Peut-être qu’ils ne sont pas concernés par le handicap , la maladie et les problèmes financiers?
    Grave!

    Mais elles sont rares! Et je suppose que leurs militants le leur feront savoir!
    Faut qu’ça roule!
    Janine Thombrau
    Et Bruno … Le frappeur de clavier!

    J'aime

  7. je suis reconnue TH depuis le 22 fevrier 2007 et n’ai jamais bénéficié d’aide au retour à l’emploi ni d’encadrements concernant ma reconversion .Aucune association n’est présente sur la commune d’Antony.Je souhaiterais créer une association pour tous les TH de ma commune qui leur permettra de se renseigner sur leurs droits et démarches , d’insertion ou d’aide à l’autonomie et surtout céer un lieu d’écoute et de réconfort !

    J'aime

  8. Bonjour, je m’appelle Yannick j’ai bientôt 24ans je suis handicapé de naissance. En effet, voici mon handicape : j’ai une un moignon à la jambe gauche, et porte une protèse depuis tout petit, des malformations aux doigts et malgrès tout je ne recois aucune allocations depuis l’âge de 18ans! INJUSTICE….Je recherche une aide car toute les associations à Toulouse ne peuvent soi-disant pas m’aider! ya t’il quelqu’un qui pourrai m’aider s’il vous plaît??Merci d’avance de vos réponses.A bientôt j’espère.

    J'aime

  9. Merci de toute votre saine énergie…Merci de bouger pour tous ceux qui ne le peuvent….. Grace à vous ce soir je me sens un peu plus exister …

    Coucou!
    Et tu sais moi aussi je suis dans le même cas … Alors c’est par internet que je me bat!
    Et puis en m’organisant +++++++ Je monterai à Paris … Mais ce n’est pas du tout évident.
    Alors … Si tu as envie de te battre aussi… Inonde … Sites..
    Forums … Discussions des infos que tu as sur la manif du 29 mars … Tu seras dans le coeur de beaucoup d’entre nous qui y seront.
    Va sur le site de Ni pauvre ni soumis … Ecrit aux associatyions … Aux journaux … Annonce le 29 … Copie les textes , et envoies les …

    Et puis …
    J’hallucine!
    Je viens d’aller sur les sites de bon nombre d’associations et organisations signataires du pacte « Ni pauvre ni Soumis »…
    Je voulais, et c’est normal, sentir un peu à quel point en était la mobilisation … L’avancée de ce mouvement que je ressentais particulièrement actif à travers le multiples contacts que j’ai sur Internet…
    Stupéfaction!
    Surprise quasi épouvantable!
    Instant de panique!

    LA PLUPART DES SIGNATAIRES N’ONT RIEN MIS SUR LEURS SITES!

    Faites-en l’expérience vous-même…

    Aucune information!
    Aucune annonce!
    Aucun bandeau!
    Aucun appel !
    Rien! Le vide absolu! Le silence assourdissant!
    Que ce soit en page accueil de ces site, dans les agendas … Ou autres calendriers??????????????????????????????????????
    Suffit-il à ces associations et organisations de signer un pacte pour croire qu’il existera tout seul, miraculeusement sans mobilisation?
    Bien peu sont celles qui se battent, informent et motivent leurs adhérents!

    Alors, adhérents de ces organisations, j’en appelle à vous, il en va de notre survie à toutes et tous…
    Poussez vos associations à réagir, motivez les, bougez les….!
    Sur tous les forums, on parle du 29 mars… Nous y disons tous notre ras la casquette!

    Nous n’avons rien à perdre que nos AAH de miséreux…
    Notre survie de moins que riens… Notre transparence d’handicapés et l’indécence de nos revenus…

    Et si nos associations ne nous soutiennent pas … Ne se battent pas à nos côtés … Il ne nous restera que les yeux pour pleurer…. Et la haine au ventre.

    Une « Sépienne » qui malgré son état de santé … Sera à Paris

    Janine Thombrau

    C’est pour tout cela que, malgré mes très grosses difficultés physiques, je manifesterai à Paris le 29 mars et que je soutiens le pacte « Ni pauvre Ni soumis ».

    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    Janine Thombrau
    http://motspourmaux.perso.cegetel.net/

    J'aime

  10. Merci Claire de toutes ces infos !
    J’ai appris récemment que des personnes handicapées moteur qui étaient employées dans un CAT du département de l’Ain travaillaient depuis des années sans contrat de travail … Pour connaitre personnellement certaines de ces personnes handicapées, j’étais très choqué d’apprendre qu’elles n’avaient signé leur contrat de travail qu’en Janvier 2008 (en sachant que certaines d’entre elles sont employées dans ce CAT depuis + de 10 ans !!). Je trouve ça indigne car c’est comme si ces personnes n’étaient pas reconnues jusque là.

    J'aime

  11. Tout simplement solidaire de cette action qui doit impérativement se concrétiser par des actes, au delà des paroles de principe des politiques. Il faut oser.

    J'aime

  12. Coucou Claire …
    Merci pour ton boulot!

    Pour les associations et ceux qui veulent discuter …Amener des idées ..
    Contact de la coordination du mouvement:

    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    Et puis un peu d’humour … Dans ce monde de brutes:
    NOUS VOULONS!!!

    1)-AAH et revenus à des altitudes encore plus basses!

    2)-Dossiers qui « en écrasent » toujours plus aux placards!

    3)-Auxiliaires moins nombreuses et encore moins compétentes!

    4)-Encore et toujours plus de paperasses!

    5)-Médocs et toubibs plus chers et encore moins remboursés!

    6)-Encore plus de ségrégation et d’inaccessibilité!

    7)-Casser nos tirelires pour combler le trou de la sécu!

    Car nous sommes COUPABLES ! Coupables d’être MALADES……. OUI ON l’AVOUE !

    Bisous de nous deux
    Janine
    Bruno

    J'aime

  13. Coucou… Dernières nouvelles…
    On y sera … A 11 heures…
    Moins de monde … Plus facile de se retrouver.
    Après …. Souhaitons que ce soit la cohue!… La foule … Le raz de marée!
    Après-demain je vais chez une copine pour cogiter une banderole originale ….
    Je m’attend à tout!
    Bises
    Janine
    Et
    Bruno

    Rendez-vous est pris avec vous tous à partir de 11 heures munis de vos pancartes et slogans, place de la République à Paris.
    Le départ est fixé à 13heures, place de la République.
    Le cortège est organisé en 6 régions : Nord, Est, Ouest, Ile-de-France, Centre et Sud. L’ordre d’apparition des manifestants dépend de l’organisation des retours en région : les premières régions à partir se situeraient vraisemblablement en tête. Et en première ligne, les présidents des associations nationales signataires du pacte inter associatif.
    http://www.nipauvrenisoumis.org/c._organisation/
    La distance à parcourir est de 2,280 km. A partir de la place de la République, vous empruntez les boulevards suivants : Saint-Martin, Saint-Denis, de Bonne Nouvelle, Poissonnière, Montmartre, des Italiens et enfin des Capucines, pour arriver à la place de l’Opéra.

    Donc plus sur à 11 H;
    Après … J’espère le big Bordel!

    Il court, il court le furet
    Le furet de l’Elysée
    Il court, il court le furet
    Locataire indésiré.

    Il sabote nos budgets
    Il dégrade notre vie

    Il court, il court l’enfoiré
    L’enfoiré de l’Elysée
    Il court, il court l’enfoiré
    Le faiseur de sinistrés

    Il nous met dans la misère
    Et tout passe dans sa poche

    Il court il court, carnassier
    Empêcheur de vivre en paix
    Il court il court, carnassier
    Pour croquer nos libertés

    J'aime

  14. Coucou … Voilà ma dernière « pondaison »! LOL!
    Bises
    Janine

    Des chiffres et de Hommes…

    Qu’au loto de la vie, nous soyons des numéros… Bon !
    Mais ne sommes-nous que cela ?!!!

    Héros supportant depuis trop longtemps l’insupportable mépris de ceux qui nous gouvernent, règlementent ou régentent, ainsi que des édiles locaux qui négligent encore plans inclinés, places handicapées suffisantes… Etc. … Etc. …Nous ne restons que des zéros et des coupables pour ces « cols blancs ».
    Et pourtant !!

    Nous OSONS aller clamer partout notre innocence, et serons à Paris le 29 mars pour la marche citoyenne « ni pauvre, ni soumis ».

    Voilà donc le quotidien de l’ « à roulettes » que je suis :
    Matricule « 2.52.06.30…… »

    Même notre bonne vieille sécu m’a poussée sur la voie de garage où s’étire la file des futurs exclus de CMU par ce que détenteurs d’AAH. … Ou de petites retraites … Donc trop riches !

    On m’attribue alors un matricule « X », à la COTOREP… Qui devient très vite obsolète de par la loi de 2005 créant les MDPH.
    Je croyais alors garder la même identification…
    Et je file, comme une étoile, au Y et au Y’, autres identifications de la CAF et du Conseil Général !

    A la culpabilité d’être malade se rajoute alors la multiplication des dossiers et la suspicion de malhonnêteté avec la complicité des professions de santé.

    Les médecins et pharmaciens qui on fait les certificats seraient ils des menteurs, des incapables ou des escrocs?
    J’en suis restée baba !!! Et dois rajouter les numéros de factures et de déclarations CESU …

    Matricule « Z » : comme ce cavalier qui, surgissant de la nuit, défendait faibles et opprimés, le service « hôpital de jour » se met en quatre pour Materner, Dorloter, Prendre soin, Humaniser un p’tit coin d’humanité au cœur de cette gigantesque machine à sauver qu’est Carémeau.

    J’y retourne régulièrement après une chimio sans réel succès.
    L’héparinisation de mon Portacat (souvenir de cette dernière) et les rendez-vous de contrôle avec mon neurologue me permettent de revoir la tribu des « chouchouteuses ».
    Toutes de blancs vêtues, elles m’entourent toujours de Soin, Egards et Petites attentions.

    Je suivrai le chemin de la vie tant qu’il sera jonché d’autant de fleurs que de ronces. Si je n’ai pas choisi d’être malade, je CHOISIRAI l’heure et le jour de ma mort… que l’euthanasie soit où ne soit pas légalisée !

    Mais en attendant … Je serai à Paris le 29 mars…
    Pour crier et chanter mon droit à la dignité.

    La coordination de la manifestation :
    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    Voir pages « coups de gueule » sur
    http://motspourmaux.perso.cegetel.net/

    J'aime

  15. Mon fils, Christophe, autiste est à l’hôpital psychiatrique depuis 4 années, n’ayant pas trouvée de place en foyer occupationnel (faute de budjet du Conseil Général de Maine et Loire). A l’hôpital, les personnes sont accueillies avec un paquet de cigarettes et sont quotidiennement sollicitées par le personnel médical à consommer des cigarettes, tant et si bien que tous fument. Il est impossible de faire autrement. C’est un très bon antidépresseur, me disent les infirmières qui sont elles mêmes des consommatrices de tabac.

    J'aime

  16. Association SIDAVENTURE
    Christian CAVALLI
    Le Puyrajou
    24400 St Michel De Double
    05.53.80.58.64

    Objet : rassemblement le 12 Avril 2008 14 heures

    Les franchises médicales pèsent lourd dans le résultat des élections municipales et cantonales. Elles sont, avec le pouvoir d’achat, l’une des raisons des faibles scores de l’UMP.

    L’UMP imagine sans doute s’en remettre… Mais les malades privés de soins par la politique de Nicolas Sarkozy, s’en remettront-ils, eux ?

    Après avoir osé avancer l’argument de la « responsabilisation » des malades, comme si le fait de payer plus rendait moins malade… que va bien pouvoir répondre Nicolas Sarkozy cette fois, au mécontentement grandissant des français ? D’ailleurs, va-t-il enfin se décider à répondre ?

    Car depuis plusieurs semaines, après une première réponse erronée semblant indiquer que Nicolas Sarkozy ne connaît même pas les textes qu’il présente au vote de ses députés, l’homme qui se présentait comme « le Président de tous les français » ne daigne plus nous répondre…
    Mais ce n’est pas parce que Nicolas Sarkozy et son gouvernement se bouchent les oreilles que nous allons nous taire !
    Et nous n’allons plus seulement crier. Nous allons agir !

    J’invite tous les malades, tous les responsables et militants politiques, syndicaux, associatifs, tous les citoyens à manifester devant toutes les préfectures de Franc ; et à Paris devant le ministère de la santé, le samedi 12 avril à 14h00, le samedi 12 avril à 14h00, en venant déposer leurs boites vides de médicaments.

    Le combat contre les franchises ne s’arrêtera qu’avec le retrait pur et simple et définitif, de cette mesure hypocrite, injuste et dangereuse pour la santé publique !

    Mr Christian CAVALLI
    Association SIDAVENTURE
    Le Puyrajou
    24400 St Michel de Double
    http://www.sidaventure.asso.fr
    05.53.80.58.64

    J'aime

  17. Ben … Nous deux on ne fume plus…
    Par obligation ( SEP et nicotine, surtout sur la névrite optique = pô bon!)
    Par solidarité avec « ma douce »…

    J – 2

    Il n’y a plus qu’a faire des gris-gris …
    Une danse qui fit venir et rester le soleil…
    Qu’a espérer une foule immense…
    Que les exclus et autres laissés pour solde de tout compte se réveillent…
    Que le mot solidarité descende dans la rue …
    Et qu’enfin chacun comprenne que  » , hélas, ça peut arriver à tout le monde »
    Voilà…
    Debout les damnés de la roulette… Paris nous attend!
    Je prépare mon sac …

    Plein de bises
    Janine

    La coordination de la manifestation :
    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    Je mettrai plein de photos sur mon site
    http://motspourmaux.perso.cegetel.net/

    Allez sur site Elysée …
    http://www.elysee.fr/accueil/
    Et Ecrire…
    Un bon moyen de réagir
    On vient de le faire.
    Non Mais !!

    ———————————————————
    Monsieur le Président…
    Je vous transmets la lettre que j’envoie à toutes les associations et médias que je connais.
    Votre réponse ne peut être qu’un réelle prise en compte du handicap.
    Le reste n’est que parole que le vent emporte …
    Et le mistral est particulièrement fort en ce moment…
    On vous l’amène le 29.
    ————————————————————–
    « Pour autant, “le compte n’y est pas”, affirme le collectif “Ni pauvre, ni soumis” à l’origine de l’appel à la marche vers l’Elysée qui assure « attendre 20.000 marcheurs samedi  »

    . »…. Mais pour tous ceux qui ne peuvent pas travailler, est-ce qu’on les laisse sous le seuil de pauvreté?”

    Coucou!
    Et je suis de celles qui ne peuvent travailler…
    Même pas à domicile, puisque ce n’est pas moi qui tape sur l’ordi…
    Alors il devrait avoir honte de se moquer de nous …
    De moi …
    De ceux et celles qui sont, sur des échelles EDSS, à 6,5 … 7,5. …
    Ou … Largement au dessus…

    Une honte sa manoeuvre!
    Une tentative ridicule de manipulation…
    Qui dénote, outre une méconnaissance totale du sujet… Un mépris des plus profond pour les moins que rien que nous sommes… Et j’ai envie de hurler ; Regardes-moi dans les yeux !

    Tout cela
    A 4 jours de la manif????

    Il a si peur que ça!!!!
    Le peuple handicapé lui flanque tant la trouille ?
    S’il y a la foule … Il est obligé de rentrer d’Angleterre et de manger le chapeau tout neuf de Cécilia… Pardon ! Carla … mais là aussi le mistral a sévi… !!
    En plus…
    Il doit se dire:

     » Pourvu qu’il n’y ait pas de bavure »!
     » Pourvu qu’il n’y ait pas de bavure »!
     » Pourvu qu’il n’y ait pas de bavure »!
     » Pourvu qu’il n’y ait pas de bavure »!

    Il doit passer le mot dans les ministères…

    … CA FERAIT DESORDRE! …

    Et …. J – 2

    Le temps semble se remettre en place …
    De saison quoi !
    Je vois mal certaines et certains pouvoir manifester avec le temps qu’il a fait ces derniers jours !
    Et j’imagine certaines huiles « jubiler » si le temps perdure et qu’il y a peu de monde à la manif !

    Mais c’est oublier nos convictions, notre énergie…
    Nous serons là le 29 mars, entre République et Opéra !

    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    J'aime

  18. Communiqué de Association SIDAVENTURE

    Selon une dépêche AFP du 25 mars : « Le président de la République a annoncé en septembre 2007 sa volonté d’engager « un grand débat sur le financement de la santé ».
    « Qu’est-ce qui doit être financé par la solidarité nationale, qu’est-ce qui doit relever de la responsabilité individuelle à travers une couverture complémentaire ? Ce débat, qui a déjà eu lieu chez tous nos voisins, je demande au gouvernement de l’organiser », a alors indiqué le chef de l’Etat.
    Le gouvernement mène une réflexion sur la prise en charge des soins par l’assurance maladie qui pourrait déboucher sur une loi au « premier semestre 2009 », a indiqué mardi la ministre de la Santé Roselyne Bachelot.
    Ce texte, pourrait redéfinir les soins qui relèvent de l’assurance maladie et ceux qui relèvent de la responsabilité individuelle, »
    Malgré l’emploi du conditionnel, les choses se précisent. Et le mouvement s’accélère.
    Dans la réalité quotidienne des malades, sans concertation, sans communication, sans information, des décisions sont déjà prises. Et appliquées.
    C’est le cas des franchises sur les soins, appliquées avec un tel zèle que certaines caisses de Sécurité Sociale continuent de les prélever au-delà du plafond de 50€, tandis que des patients renoncent à certains soins, amenant les communicants de la Sécu à vanter cet « effet franchise » qui améliorerait fictivement les comptes… en dégradant l’accès aux soins…
    Et pendant ce temps, une nouvelle vague de déremboursements est décidée et appliquée dans la plus grande discrétion.
    La suite se profile derrière les arguments comptables déshumanisés du gouvernement et les formules creuses censées nous faire croire qu’il réfléchit, consulte, dialogue, « modernise ».
    « Moderniser » serait-il le nouveau synonyme, politiquement correct, de « privatiser » ? Car, sous le pudique euphémisme de « redéfinir les soins qui relèvent de l’assurance maladie et ceux qui relèvent de la responsabilité individuelle », c’est la privatisation qui avance, même plus masquée. Et elle avance vite, espérant prendre le citoyen par surprise.
    Dans ce contexte, la mobilisation contre les franchises est emblématique. Elle porte en elle la colère des malades, des professionnels, des citoyens qui refusent le sacrifice de la santé, de notre santé, sur l’autel de la Bourse et du profit.
    Le gouvernement nous martèle que le trou de la Sécu est un gouffre insondable…
    Mais depuis quand l’actionnariat privé volerait-il au secours d’une action publique qui s’écroule ???
    La vérité, c’est que le secteur de la santé est rentable. Extrêmement attractif. Mais pour que les Français, attachés à leur système d’assurance-maladie solidaire, acceptent la privatisation, il faut leur faire croire que celui-ci est à bout de souffle. Il faut aussi qu’il dysfonctionne, en particulier au niveau des remboursements. Et il faut surtout que le citoyen, de lui-même, se tourne vers les assurances privées.
    Rien de tel, pour faire accepter une réforme inacceptable, que de la déguiser, aux yeux des citoyens, en réforme nécessaire, de faire en sorte qu’ils y viennent eux-mêmes…
    L’instauration des franchises marque, à ce titre, la bascule dans un système de pensée pervers, qui fait porter sur les malades la « responsabilité » du financement de la maladie.
    L’étape suivante, le « tri » des malades, ou des pathologies, n’est qu’un pas de plus vers le système du « chacun pour soi ».
    Nous ne voulons pas de ce système !
    Nous ne voulons pas de ces franchises, qui, au bout de 3 mois, font chaque jour la preuve qu’elles sont un obstacle dans le parcours de soins des malades, des personnes âgées, des personnes à faibles revenus.
    Nous appelons à une journée d’actions contre les franchises, le samedi 12 avril, à Paris devant le ministère de la Santé, et en Province devant les préfectures. Nous invitons tous les malades à y déposer, symboliquement, leurs boîtes de médicaments vides.

    Nous appelons tous les citoyens, malades, professionnels de la santé, bien-portants, invalides et valides, à être solidaires et déterminés, et à se mobiliser, nombreux :
    Le samedi 12 avril, à 14h00
    devant le ministère de la Santé à Paris.
    En province devant la préfecture de périgueux

    Mr Christian CAVALLI
    Association SIDAVENTURE, Le Puyrajou 24400 St Michel de Double
    http://www.sidaventure.asso.fr Tel. 05.53.80.58.64 Ou 06.08.87.00.53

    J'aime

  19. etant un pauvre africain resident au benin abandonnée par mes parents depuis 3ans j’ai decidé de veni tres respectueusement soleciter aupres de votre haute bienveillance de l’aide financiere pour terminer mes etudes ou de veni les continuer dans votre pays et a votre coté.merci

    J'aime

  20. A la suite du communiqué de presse de Ni Pauvre Ni soumis du 3 avril.
    Disponible sur :
    http://www.nipauvrenisoumis.org/media/00/02/6bfb4d8717478873792f8e196d1170af.pdf

    La réponse des castes dirigeantes (ou plutôt leurs feintes pour ne pas répondre, qui ressemblent fort à une fin de non recevoir) aux demandes exprimées lors du rassemblement « ni pauvre ni soumis » du 29 mars… Est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase !
    Elle se rajoute à celle, pleine de mépris, qui proposait la veille de la manifestation, une augmentation de 5 % de l’AAH … En septembre…
    (Soit : 659 € … = 226 € en dessous du seuil de pauvreté de 2005…) Comme s’il s’agissait de répondre à un caprice !

    – Le pot de terre est plus que las et déborde de nos désespérances !
    – La colère est pour une fois descendue dans la rue !
    – La dignité et la joie de se retrouver si nombreux vous ont fait croire à notre faiblesse !
    – Toutes les formes de handicap étaient présentes ainsi que leurs associations, dans un rassemblement inter associatif large et on ne peux plus responsable !

    Biens au chaud, loin du monde, dans vos abris présidentiels, vos palais sénatoriaux et vos ors de députés … Non seulement vous n’étiez point là … Mais Arrogants ou Apeurés, certainement Hâtés de nous voir déguerpir… Vous nous taillez des vestes de forçats, faisant festins de nantis, salaires impériaux et vous gobergeant des misères de ce peuple qui vous est si lointain…

    Avez-vous au moins compris ce que nous demandons ?…
    Pour cela il vous faudrait un minimum d’humanité, de respect et de connaissance de la vie de celles et ceux qui ont voté pour vous.

    – Nous n’avons pas choisi d’être malades et de ne plus faire partie du monde du travail…. Alors nous demandons un revenu d’existence égal au SMIC, et indépendant des ressources du conjoint , concubin,pacsé ou des personnes vivant sous le même toit… … …
    – Nous demandons aussi de permettre un véritable cumul de ce revenu de remplacement avec un revenu professionnel… … …
    – Et …. Voir pacte de soutien « Ni pauvre ni soumis « et Communiqués de presse … Sur :
    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    Alors « Méfi ! »
    On ne veut plus …
    On exige !
    Et s’il faut « tomber culotte » pour remonter le temps …
    Ce sera l’Elysée que nous prendrons … Pas la bastille !
    Et Ca ira bien mieux pour « le peuple des exclus ».
    Nous n’avons rien …
    Plus rien à perdre !
    Et dans ce rien …
    Il y a Tout …
    Tout votre mépris…
    Et toutes nos « doléances ».

    J'aime

  21. bonsoir je souhaiterais savoir handicapee entre50 et 79% j’ai trouver un djob de 30 heures par mois et encore pas tous les mois je voudrais savoir si mon aah baissera ou restera du meme montant car si je travail c’est pour mettre du beurre dans les epinard et pas me faire retirer le peu de droit que j’ai deja que sur mon aah il m’est inclu la pension de reversion du a mon veuvage alors avec ce taux d’invalidite ce petit travail serais le bien venu si il vient en complement je souhaiterais que vous me repondiez sur mon email merci

    J'aime

  22. Coucou !
    Pour Claire:
    Ni Pauvre Ni Soumis semble prévoir des actions en régions le 27 Mars 20010.
    On te tint au courant.
    Bises.
    Pour Mireille …. Faudrait-il avoir ton mail !
    Réponse glanée sur le net :

    M. Patrick Beaudouin attire l’attention de Mme la secrétaire d’État chargée de la solidarité sur la difficulté persistante de cumul entre l’allocation adulte handicapé (AAH) et les revenus d’activité. En effet, la loi du 11 février 2005 a amélioré l’articulation du montant de l’allocation adulte handicapé (AAH) avec les revenus du travail. Afin de favoriser l’insertion professionnelle progressive, le décret n° 2005-725 du 29 juin 2005 ne supprime plus le service de l’AAH dès qu’un salaire est perçu. Désormais, un abattement est appliqué sur l’AAH en fonction de l’importance du revenu professionnel. Les revenus provenant d’une activité professionnelle en milieu ordinaire sont en partie exclus du montant des ressources prises en compte pour le calcul de l’allocation, à hauteur de 40 % pour un revenu annuel inférieur à 300 fois le SMIC horaire (2 409 euros), 30 % jusqu’à 700 fois le SMIC (5 621 euros), 20 % jusqu’à 1 100 fois le SMIC (8 833 euros) et 10 % jusqu’à 1 500 fois le SMIC (12 045 euros). Ces dispositions restent néanmoins très pénalisantes pour les personnes handicapées bénéficiaires de l’AAH qui souhaitent prendre une activité professionnelle, notamment à temps partiel. Le Gouvernement a installé le 23 octobre dernier un comité de suivi de la politique du handicap qui sera notamment chargé d’approfondir l’articulation entre revenu et emploi. Aussi, il souhaite savoir si, dans le cadre de ce chantier, et en cohérence avec l’expérimentation du revenu de solidarité activité (RSA), elle est favorable à un nouvel assouplissement des règles de cumul entre AAH et revenus d’activité, ce qui répondrait à une demande forte des personnes handicapées.

    Réponse du ministre

    L’attention du Gouvernement a été appelée sur la situation économique et sociale des personnes handicapées. Aux termes de l’article L. 821-1 du code de la sécurité sociale, l’allocation aux adultes handicapés (AAH), prestation non contributive financée sur le budget de l’État, revêt un caractère subsidiaire par rapport à tout avantage de vieillesse, d’invalidité ou de rente d’accident du travail servi par un régime de sécurité sociale, un régime de pension de retraite ou une législation particulière. Cette prestation est revalorisée chaque année au 1er janvier, conformément à l’article D. 821-3 du code de la sécurité sociale. Elle est égale pour 2008 à 628,10 euros par mois. En outre, le montant total de ces avantages atteint 80 % du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), soit 800,58 euros par mois, lorsqu’à cette allocation s’ajoute le complément de ressources, destiné aux personnes qui se trouvent dans l’incapacité de travailler, très éloignées du milieu protégé et ayant une charge de logement. Des progrès ont d’ores et déjà été réalisés pour garantir les ressources de ceux qui accèdent à l’emploi. Les règles relatives à l’AAH ont été modifiées afin de les rendre plus incitatives à une reprise d’activité : ainsi, la loi du 11 février 2005 a accru les possibilités de cumuler AAH et revenu d’activité, à travers un dispositif d’abattement sur ces derniers. Grâce à ces mesures, une personne handicapée isolée rémunérée au SMIC peut conserver le bénéfice d’une AAH à taux plein jusqu’à un tiers temps et d’une AAH à taux partiel jusqu’à un plein temps. Pour une personne handicapée vivant en couple, le nouveau dispositif d’abattement permet le retour à l’emploi des personnes jusqu’ici condamnées à l’inactivité du fait que leur
    conjoint valide travaille à plein temps en autorisant le cumul d’une AAH à taux partiel avec des ressources d’activité jusqu’à deux SMIC pour l’ensemble du foyer. Le projet de loi de finances pour 2007 a ouvert les compléments de cette allocation aux pensions d’invalidité, réduisant ainsi considérablement les inégalités pouvant exister entre ces deux minima sociaux. En tant que public cible de la politique générale de l’emploi, les personnes handicapées ont désormais accès aux contrats aidés et bénéficient aussi d’outils spécifiques en faveur du retour à l’emploi. Elles s’inscrivent parmi les bénéficiaires de l’obligation d’emploi, ce qui leur ouvre droit aux aides de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), ainsi qu’à l’accompagnent professionnel réalisé par les CAP emploi. Ces outils ont été renforcés en 2007. Le Gouvernement est cependant conscient de la nécessité de repenser la question des ressources des personnes handicapées. Sensible aux demandes des associations, il estime cependant que toute revalorisation de l’AAH est indissociable d’une réflexion d’ensemble sur les ressources globales des personnes handicapées. Conformément aux engagements pris par le Président de la République, le chantier sur les ressources attendu par les personnes handicapées et leurs associations représentatives a été lancé, dans le cadre d’un groupe de travail spécifique au sein du comité de suivi qui a été installé par Mme la secrétaire d’État chargée de la solidarité le 23 octobre dernier. Deux thématiques y sont explorées : d’une part, la question des revenus de remplacement pour les personnes handicapées, afin d’envisager la meilleure façon d’assurer un revenu digne aux personnes handicapées dans l’incapacité de travailler ; d’autre part, la question de l’intéressement à l’activité professionnelle, à travers l’articulation entre revenu de remplacement, revenu d’activité et droits connexes. Parallèlement, il sera proposé à toutes les personnes qui le peuvent une politique active d’accès à l’emploi qui permette d’avoir des revenus d’activité. Une expérimentation est déjà menée sur une démarche d’insertion pour les allocataires de l’AAH, qui leur permet de bénéficier d’un bilan de leur employabilité, d’un accompagnement vers l’emploi et d’accéder à des formations adaptées. Les outils que sont l’AGEFIPH et le FIPHFP seront également rénovés, permettant ainsi l’intervention dans de nouveaux domaines, comme l’aide au recrutement dans les petites entreprises ou collectivités. L’engagement du Gouvernement sur ce sujet est total.

    ?????????????????????????????????????????????????????????????????????

    En clair …
    Vaut mieux demander à ta MDPH.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :