Six associations réunies, dont l’UFC-Que Choisir, l’Association Française des diabétiques (ZAFD), les associations de restauration collective ANDERM et CCC, ainsi que les associations de parents d’élèves PEEP et FCPE, ont rédigé une lettre ouverte à Roselyne Bachelot afin de lui soumettre sept propositions pour lutter contre la dramatique progression de l’obésité infantile dont le taux de croissance annuel est de 5,7%. 1,5 million de petits Français sont touchés par ce fléau. Parmi les sept propositions émises, un doublement de l’aide publique pour améliorer l’attractivité des fruits et légumes a été demandé, tout comme une hausse de l’aide à la recherche pour améliorer la qualité nutritionnelle des produits vendus en magasins. Autre point fort : les associations demandent que des recommandations nutritionnelles soient imposées à la restauration scolaire, par arrêté, et qu’un diététicien soit présent dans chaque établissement scolaire. Enfin, un encadrement des publicités télévisées et le retrait des confiseries au niveau des caisses des supermarchés ont été demandés.

Lire la suite

Publicités