Le président de l’association Léa pour Samy, aide aux enfants autistes, les divers vols et dégradations dont son siège social a été victime.  Voici le contenu de sa lettre…

« Dans la nuit du 2 au 3 mars dernier, les serrures du siège de notre association avait été fracturées, nous avions alors porté plainte. Plainte restée sans suite. Dans la nuit du 6 au 7 mai dernier, suite aux élections présidentielles, le siège a été pillé (cf communiqué de presse du 7/05/07), plus de 22 000€ de matériel ont été volé, serrures de nouveau endommagées, vitres brisées, dossiers saccagés …Une 2ème plainte a été déposée.

Plainte restée sans suite et ce malgré le fait qu’un ordinateur est été rapporté par un citoyen l’ayant retrouvé dans une cave de son immeuble. La Police n’a même pas pris la peine de se déplacer à cette adresse. Dans la nuit du 12 au 13 mai, tous les murs des façades de notre siège et de notre unité de prise en charge pour 8 enfants atteints d’autisme, FuturoSchool, ont été tagués avec des signes sataniques. Aujourd’hui, sans tomber dans la paranoïa, il semble indiscutable que nous sommes ciblés étant les seuls à subir ces saccages dans la rue. Nous craignons le pire pour nos employés et nos enfants. Pourquoi la Police ne procède à aucune enquête ? Pourquoi ces malfrats, ces vandales ne sont-ils pas inquiétés, les incitant à continuer de plus belle ? A qui profitent ces coups bas portés à Léa pour Samy ? Sommes nous dans une telle anarchie que l’on s’en prend à une association ? Veut-on nous déloger de la rue Léon Frot  ? Veut-on en finir avec cette association qui bouscule et dérange ? Veut-on briser l’énergie et le dynamisme de Léa pour Samy ? Toutes ces questions restent aujourd’hui sans répons. Léa pour Samy, avec la plainte contre X déposée au pénal pour discrimination à l’égard des enfants atteints d’autisme, met le système en question, dénonce les maltraitances sanitaires faites à ses enfants et à leur famille. Nous sommes conscients que nous ne sommes pas à l’abri de représailles de la part des personnes à qui profite le système. En tout état de cause, la Police doit faire son travail et procéder à une enquête approfondie pour faire éclater la vérité et que les responsables, quels qu’ils soient, quels que soient leurs motifs, soient traduits devant la Justice française. Notre équipe reste soudée et plus que jamais décidée à se battre » a déclaré le président de l’association, Hammed SAJIDI
51 rue Léon Frot 75011 PARIS. Tél : 01.47.00.47.83 – 06.09.85.70.22
www.leapoursamy.com leapoursamy@wanadoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s