« Dans un contexte où le chômage est préoccupant dans bien des pays, des auteurs britanniques se sont intéressés aux pertes d’emploi pour raison de santé et cherché à en déterminer la fréquence, la nature et les déterminants en population générale. Pour ce faire, ils ont mené une étude en population exclusivement masculine, fondée sur les réponses à un questionnaire adressé, via des agences de santé locales, par courrier postal, à 34 486 hommes, travailleurs agricoles en forte proportion, nés entre 1933 et 1977, vivant dans trois régions rurales d’Angleterre et du Pays de Galles.

Ce questionnaire a permis de préciser l’historique professionnel vie entière, les emplois de durée égale ou supérieure à un an, l’âge de début et de fin de ces emplois, les tâches effectuées, ainsi que les pertes d’emploi, démissions et abandons liés à des problèmes de santé. Ces dernières données étaient rapportées librement, en texte ouvert. Les taux d’incidence ont été calculés pour la première perte d’un emploi ayant duré une année et plus… » Lire la suite sur le site Pratiques en santé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s